Développer ses compétences

Les 9 clés pour développer ses compétences

Pourquoi vouloir développer ses compétences ?

« La plus grande des révolutions, c’est de chercher à s’améliorer en espérant que cela donnera envie aux autres d’en faire autant ».

Georges BRASSENS

Chercher à s’accomplir est la quête la plus prometteuse, car cela a un impact constant et persistant sur les autres aspects de votre vie.
Personne ne nait champion ou musicien.
Au départ, Michael Jordan a été rejeté dans l’équipe de basket de son lycée. Il a dû surmonter plusieurs échecs et travailler pour réussir.
Apprendre à apprendre est quelque chose de primordial pour moi.
J’ai passé de nombreuses années à améliorer différentes compétences.
Le rugby, la natation, la musique, puis la programmation informatique, la gestion de projets, l’organisation, l’écriture, l’entrepreneuriat, le management, la conception de sites Web, le marketing.
J’aime la sensation de progresser dans un domaine dans lequel j’étais nul au commencement.

Comment faire pour développer ses compétences ?

Aujourd’hui avec la magie internet on a tous un accès facile à la connaissance. Ce qui fait la différence des personnes qui réussissent c’est la capacité à apprendre à transformer les connaissances en savoir-faire.

C’est une des lois de la nature, un arbre qui ne grandit plus finit par mourir.
Depuis quelques années, le marché économique s’est considérablement étendu et la compétition devient de plus en plus forte.
Les demandes des clients pour la qualité des produits et des services sont de plus en plus élevées. D’où la nécessité de développer ses capacités
Si vous partez du même niveau que vos concurrents et que vous vous améliorez de 10 % chaque mois pendant que vos concurrents font des réunions ou des pauses café, vous serez nettement meilleur qu’eux à la fin de l’année.

Dans l’environnement de plus en plus complexe et incertain que nous vivons actuellement, l’acquisition et le développement des compétences constituent donc aujourd’hui un atout essentiel pour tous les travailleurs indépendants.
De plus si par malheur, vous devez arrêter votre activité, vos compétences seront un atout majeur pour trouver un emploi de salarié dans une entreprise.

« L’illettré du 21e siècle ne sera pas celui qui ne sait ni lire ni écrire, mais celui qui est incapable d’apprendre, de désapprendre et de réapprendre. »

Alvin Toffler

1 : L’importance du choix

Réfléchir au pourquoi.

En tant qu’entrepreneur, on a souvent une même maladie : vouloir tout faire nous-mêmes. J’ai mis longtemps à déléguer et je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt.
Vous pouvez engager un prestataire à son compte, pour des petites missions. Par exemple pour élaborer votre site internet ou pour effectuer du marketing téléphonique ou pour vous dégager d’un travail administratif.
Développer ses compétences, c’est parfois totalement improductif.
Un jour, un ami a acheté une maison à moitié en ruine avec pour objectif de la retaper entièrement.
– « Tu t’y connais en maçonneries », lui ai-je demandé.
– « Pas trop, mais je vais m’y mettre, maintenant avec tous les tutos sur YouTube ce n’est pas compliqué… »

Je ne sais pas exactement combien de mois il a travaillé sur sa maison, mais au bout du compte, 5 ans après il avait divorcé, perdu son emploi, et revendu sa maison une misère (peut-être, parce qu’obsédé et obnubilé par sa maison il avait un peu négligé son travail et sa famille).

Choix des compétences à prioriser.

Méditation et bien-être

On est dans une société de surinformations et cela peut nous pousser à vouloir acquérir de multiples compétences. Ce qui, je le pense, est totalement improductif.
En effet, si vous voulez apprendre l’anglais, jouer d’un instrument de musique, vous former pour créer un site internet, développer votre stratégie au jeu d’échecs… vous allez certainement essayer et peut-être remplir un planning, mais par manque de temps ou lassitude vous allez vite abandonner.
Donc parmi les compétences que vous souhaitez acquérir il vous faudra préalablement prioriser.
Préalablement, il est primordial d’évaluer si vous avez les bases nécessaires pour acquérir cette nouvelle compétence. Par exemple, vous ne pouvez apprendre à construire une maison si vous ne savez pas construire un mur et pour construire un mur vous devez préalablement savoir fabriquer du mortier. Cela semble évident, mais je vois actuellement de plus en plus d’entrepreneurs qui perdent leur temps à construire un site internet sans avoir au départ aucune connaissance en SEO et langage de programmation internet (CMS, HTML, CSS…).
Ils ne s’en rendent pas compte, mais ils construisent une cabane en haut de l’Everest en espérant montrer ou vendre leurs produits.
Pour prioriser, il est nécessaire d’établir le niveau d’importance et d’urgence de l’enseignement que vous souhaitez acquérir.
Pour cela, la question simple à se poser est la suivante : quelle est la compétence la plus importante aujourd’hui qui me permettra de passer à un niveau supérieur et de devenir une meilleure version de moi-même ?
Remarque : dans l’application AURELIS, un module vous aide à déterminer le niveau d’importance d’une action.

Choix de la formation.

Quelle que soit la compétence choisie, il est nécessaire d’avoir au moins un support de formation. Que ce soit en présentiel ou un livre ou des vidéos sur internet, un support vous amène une structure à suivre. Même si vous croyez avoir déjà des compétences et une expérience dans le domaine que vous voulez explorer, soyez humble, il y a toujours des personnes qui en savent plus que vous.
Un sage tibétain m’a dit un jour « le plus grand des défauts, c’est l’orgueil, car dans notre esprit il cache tous les autres ».
Dans vos recherches pour votre formation, faites très attention à ce qui suit :
Vous vous abonnez à des newsletters, vous téléchargez des guides, vous passez un temps fou sur internet. Vous avez l’impression d’apprendre des choses et vous vous sentez bien.
Seulement, voilà, vous passez énormément de temps en recherche, mais vous ne franchissez pas la barrière. Cela est une forme cachée de procrastination, on a bonne conscience, car on a l’impression d’investir sur soi, mais en fait on n’avance pas.
Si vous êtes dans ce cas là, observez-vous :
Est-ce un manque de motivation ?
Est-ce la peur de perdre son temps ou d’échouer ?
Est-ce la peur de réussir ?

Dans n’importe quel domaine développer ses compétences c’est très important, mais il ne faut pas que ce soit une échappatoire pour ne pas passer à l’action.

2 : L’entourage

Ecoutez les avis des meilleurs

Sachez vous entourer de gens, de lieux et de circonstances aptes à vous inspirer.
« Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es. » C’est un vieux dicton, mais qui sonne juste.
Pour s’améliorer, un des meilleurs moyens est en premier lieu de se connecter avec des personnes ayant un bon niveau dans la technique que l’on désire apprendre. Ce n’est pas toujours facile dans la vie réelle, mais heureusement aujourd’hui il y a notre ami Google et toutes les informations que l’on veut sur internet. Le problème reste de faire les bons choix parmi toutes ces informations que l’on a à portée de mains. Quel est le meilleur coach ? Quelle est la formation qui sera la plus efficace pour moi ? Quels livres, blogs et vidéos YouTube à consulter ?
Pour cela, mémorisez sur votre ordinateur ou sur votre cahier trois ou quatre (pas plus, car le trop d’informations tues l’information) blogs qui vous donnent des contenus intéressants et qui vous font part des outils et des livres à consulter.
Faites de même pour les formations et également si vous souhaitez prendre un coach.

3 : Pour développer ses compétences, il ne faut pas avoir peur d’Investir.

développer ses compétences

Les informations gratuites sur internet, c’est bien et ça peut aider au début, mais si vous voulez obtenir des résultats concrets plus rapidement franchissez le pas et investissez dans une formation.
(Oh ! je sens des pensées un peu désobligeantes… mais rassurez-vous, je n’ai aucune formation à vendre sur l’apprentissage ou les neurosciences).

Dans une interview, Warren Buffet explique :
« Au final, il y a un investissement qui dépasse tous les autres : investissez dans vous-même.
Réparez ce qui vous semble être votre point faible, et faites-le maintenant.
J’étais terrifié de la prise de parole en public quand j’étais jeune. Je n’y arrivais pas.
Puis j’ai payé 100 $ pour suivre une formation de Dale Carnegie, et ça a changé ma vie. J’étais tellement confiant de mes nouvelles compétences que j’ai demandé ma femme en mariage au milieu de la formation. Ça m’a aussi aidé dans mon travail de courtier, malgré mon âge de 21 ans et mon apparence encore plus jeune.
Personne ne peut vous prendre vos compétences et tout le monde a du potentiel inexploré.
Si vous pouvez augmenter votre potentiel de 10 %, 20 % ou 30 % en améliorant vos talents, les impôts ne peuvent pas vous le prendre. L’inflation ne peut pas vous le prendre.
Vous le garderez pour le reste de votre vie ».

Ainsi, un des hommes les plus riches du monde pense que le meilleur investissement dans sa vie, c’est d’avoir investi dans ses compétences.

Méfiez-vous cependant des formations en ligne qui vous promettent la lune au bout de 6 mois ou un an. Ce sont parfois de très bonnes formations, mais elles demandent souvent un temps d’investissement personnel beaucoup plus important que ce que suggèrent les pages de vente de ces produits.

4 : Concentration et mémorisation.

La concentration.

Je pense que cela vous est déjà arrivé de lire un livre ou de regarder une vidéo de formation, mais de ne pas enregistrer, car vos pensées partent ailleurs. Au bout de quelques minutes, vous décrochez et vous avez perdu le fil.
Ce manque d’attention amène une forte perte de temps dans le processus d’apprentissage, car on est souvent obligé de revenir en arrière pour reprendre le fil de la formation.

La mémorisation.

Vous avez passé des heures à étudier des concepts, à suivre des heures de vidéo sur internet, à lire un livre sur le sujet qui vous intéresse… Et quelques semaines après, vous vous rendez compte que vous avez presque tout oublié.
La clé pour bien mémoriser, c’est la constance

Concernant votre formation, ne travaillez pas en flux continu. En effet, il est prouvé scientifiquement qu’il est beaucoup plus profitable pour notre cerveau d’étudier 1 heure par jour en pratiquant au fur et à mesure pendant 15 jours plutôt que 2 jours complets.
Nous oublions l’essentiel de ce que nous n’utilisons pas. Des études scientifiques ont montré que si l’on suit une formation pendant une semaine, et que la semaine suivante nous n’avons pas pratiqué ou revu l’ensemble de nos notes, nous avons perdu environ 80 % de ce que nous avons appris.

5 : Observation, attention et imitations.

Attention et concentration, équilibrer son temps.

En neurosciences, on appelle cela « La gravure ».
On observe en détail et avec attention un élément, une personne et une façon de faire ensuite, on essaie de le reproduire.
Il faut refaire cet exercice plusieurs fois et ainsi au fur et à mesure notre cerveau s’éduque et mémorise les actions à effectuer.
Exemples
Vous voulez devenir un bon joueur de pétanque.
Regardez sur YouTube des tutos d’un champion de pétanque. Portez votre attention sur son attitude, son regard, le mouvement de son bras. Concentrez-vous sur le geste, et essayez de plusieurs fois de le reproduire.
Faites cet exercice plusieurs fois et vous pourrez constater vos progrès.

Vous voulez apprendre à jouer un morceau de guitare.
Concentrez-vous sur la position de la main sur le manche, arrêtez la vidéo et pratiquez en même temps. Vous verrez qu’au bout de quelques jours vous serez capable de jouer un premier morceau.

Cette pratique est basée sur la méthode Suzuki
Le docteur Shini’chi Suzuki a observé que les jeunes enfants, assimilent très facilement la musique par imitation et sans partition.

Les enfants, pour apprendre à parler, imitent leurs parents. Dans les deux premières années, ils mémorisent une quantité incroyable de vocabulaire (entre 2000 et 3000 mots). Ceci grâce à l’imitation, de ce qu’ils entendent de leurs parents. Et Suzuki s’est basé sur cette constatation pour créer sa méthode. On peut utiliser les mêmes mécanismes cérébraux pour apprendre un instrument, une langue, une façon de faire.

6 : Sur un gros projet, pour développer ses compétences il est nécessaire de diviser son apprentissage.

Regarde chaque problème comme le point de départ d'une solution.

Si votre projet est important, découpez les compétences à acquérir en microcompétence.
C’est-à-dire tracez un chemin comme si vous partiez en voyage et définissez les étapes.
Ensuite, passez rapidement à l’action, car même si le choix que vous avez fait en fonction des connaissances acquises vous semble en fait une erreur, vous ne pourrez le voir réellement qu’en passant à l’action.
Beaucoup de personnes passent énormément de temps à procrastiner sur internet pour chercher des informations, car ils ont peur de se tromper. C’est comme si vous lisiez 10 livres sur la façon de mieux nager, mais que vous ne rentriez jamais dans l’eau.

Par exemple :
Vous décidez de créer un blog internet, mais vous n’avez pas les connaissances requises.
Pour un projet important, avant d’entreprendre et de passer à l’action, il est nécessaire de bien développer ses compétences.

Les étapes :

-1 Hébergement.

  • Connaissances : Comprendre ce qu’est un hébergeur, les différents modes d’hébergement…
    Se renseigner sur les différents logiciels CRM (exemple pour la suite WORDPRESS) en phase avec l’hébergeur et ce qu’ils apportent.
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : 4 heures).
  • Action : choisir un hébergeur et le CRM pour créer votre site.
    Choisissez le nom de votre site et effectuez la création.

-2 Thèmes et Plugins.

  • Connaissances : Se renseigner sur les différents thèmes et Plugins WORDPRESS et ce qu’ils apportent. Voir également comment installer un thème et des Plugins sous WordPress.
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : 1 journée).
  •  Action : Choisissez un thème et des Plugins et effectuez les installations.

-3 Plan du site.

  • Connaissances : Qu’est-ce qu’un plan de site, et comment le définir.
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : deux heures).
  • Action : Écrivez votre plan du site.

-4 SEO.

  • Connaissances : Suivre un petit programme de formation sur le SEO.
    (car sinon votre site ne sera visible que par votre mère, votre compagne et vos enfants).
    Fixez-vous un temps maximum pour cette formation (exemple : 10 heures).

  • Action : Définissez et notez vos mots clés pour vos futurs articles.
    Cherchez les meilleurs Plugins WordPress pour la performance de votre site.
    Recherchez un Plugin WordPress pour vous aider à avoir un bon classement dans les pages de recherche.
    Paramétrez votre thème pour optimiser votre SEO.

-5 Page d’accueil.

  • Connaissances : Comment faire une page accueil.
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : 2 heures).
  • Action : faites votre première page d’accueil.

-6 Écrire votre premier article.

  • Connaissances : Comment écrire un article sous WordPress ?
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : 2 heures).
  • Action : Rédigez votre premier article sous WordPress.

-7 Sécuriser votre site.

  • Connaissances : Comment sécuriser mon site ?
    Fixez-vous un temps maximum pour l’étude (exemple : 3 heures).
  • Actions : Recherchez les meilleurs Plugins WordPress pour sauvegarder le contenu de votre site.
    Mettre en place un Plugin antispam.

Ce qu’il ne faut pas faire (et que j’ai fait !).

Être trop optimiste et croire que l’on en sait assez.
Quand j’ai voulu créer mon premier site, étant informaticien, je me suis dit : « Avec mes connaissances, je vais créer mon site internet rapidement yes ! yes ! » (l’orgueil engendre bien des problèmes parfois).
Résultat : J’avais passé environ 2 semaines à réaliser ce site. Mon site n’était pas vraiment beau, il fallait au moins 15 secondes pour qu’il se charge et au bout de 6 mois je n’avais eu qu’une trentaine de visites.
En conséquence, il est donc parti à la poubelle, j’ai perdu 15 jours et un peu de confiance en moi.
Donc, si j’avais eu l’humilité de me dire qu’il fallait que je me forme préalablement, tout cela ne serait pas arrivé.
Conscient de cette erreur, pour créer mon deuxième site internet j’ai étudié et acquis petit à petit les expériences suivantes :

  •  Apprendre les langages HTML et CSS
  •  Apprendre le CMS WordPress.
  •  Apprendre le constructeur de pages Elementor.
  •  Apprendre le SEO.
  •  Apprendre les différents logiciels (Plugins) pour augmenter la performance d’un site.
  •  Apprendre les différents logiciels (Plugins) pour sécuriser un site.

Comprenez bien que le résultat est juste la conséquence de ce que vous allez faire pour l’atteindre.
Résultat signifie « Résulte de… » donc le résultat est la simple continuité de ce que vous avez appris et entrepris auparavant.
Attention : quelle que soit la méthode ou formation que vous suivez, ne la survolez pas.
J’ai vu souvent des personnes survoler une méthode ou alors y passer 8 heures alors qu’il en fallait 30 et conclure que cette formation ne fonctionnait pas. Comme si elles voulaient se donner bonne conscience d’avoir entrepris quelque chose.
Allez voir cet article, pour réussir à atteindre vos objectifs.

7 : Pour développer ses compétences le plus important c’est de pratiquer.

l'herbe devient plus verte quand elle est arrosée.

Je connais une amie qui, avide d’enseignements et d’informations, effectuait des recherches tous les jours sur internet. Elle avait assisté à divers séminaires, elle avait suivi plusieurs formations, son disque dur est rempli de liens, de PDF et de vidéos. Un jour, elle m’a avoué que de tout cela elle n’en avait presque rien retiré.
J’ai essayé de lui expliquer que cela était normal, car elle n’avait pas pris assez de temps pour appliquer les enseignements récoltés.

Apprendre c’est bien, mais la réalité c’est de mettre en application ce que vous avez appris.
Si vous ne mettez pas en pratique rapidement ce que l’on vous a enseigné, c’est « bullshit ». Vous n’avez fait que perdre votre temps.
Stocker de la connaissance, mais ne pas la mettre en application ça ne sert à rien.

Chaque jour, mettez en pratique chacune de ces microcompétences pour vous améliorer.
Essayez quelque chose de nouveau, échouez, puis analysez vos erreurs et recommencez encore et encore.
Procédez ainsi tous les jours pour chaque nouvelle microcompétence.

Prenons un exemple simple : supposons que vous voulez fabriquer un muret dans votre jardin.
Vous apprenez comment monter un muret dans votre jardin en regardant des tutos sur YouTube. Vous passez deux heures à cet apprentissage.
1er Cas : Finalement par manque de temps vous ne réalisez pas votre muret.
Résultat : Vous avez perdu deux heures.
2ème cas : Vous construisez votre muret 3 mois après, vous devrez à nouveau visualiser vos tutos pour vous les remettre en mémoire.
Résultat : Vous avez perdu au moins une heure.
La solution efficace dans ce cas-là serait d’acquérir les connaissances le Week-end, d’acheter les fournitures dans la semaine et de monter le muret le Week-end suivant.

L’acquisition d’une compétence se fait essentiellement par l’action.
Vous pouvez lire des dizaines de livres ou visionner des vidéos pour apprendre à faire du vélo, mais tant que vous ne montez pas dessus et que vous n’êtes pas tombé deux ou trois fois, vous ne pouvez pas dire que vous savez faire du vélo. Et c’est pareil pour tout ;
Vous voulez refaire les peintures de votre séjour, regardez quelques tutos (pas trop) et ensuite agissez directement, c’est là où vous apprendrez le plus, vous ferez des erreurs, mais c’est en corrigeant les erreurs que votre cerveau mémorise le mieux.
Vous voulez apprendre à skier, vous suivez deux ou trois cours avec un moniteur, puis lancez vous, vous tomberez (c’est presque sûr), vous recommencerez et si vous persistez, vous saurez skier.

8 : La patience et la persévérance.

Peu importe la vitesse, l'important est de ne pas s'arrêter.

« La nature procure l’exercice, les défis nécessaires au développement de la personne. Tout progrès est le résultat de l’effort. Et cet effort fortifie la personne. »
Ralph Waldo Emerson

Quand on acquiert une compétence, il y a toujours des paliers où cela stagne quelque temps, mais ensuite quand on a réussi à franchir le 1er palier on monte en compétence jusqu’à atteindre un 2ème palier et ainsi de suite.
Einstein n’a pas réussi à trouver d’emploi dans une université, il formula sa théorie sur la relativité alors qu’il travaillait comme simple employé dans un bureau de brevets.
La vie est une succession ininterrompue de croissance, de défis et d’obstacles. Développer ses compétences et progresser dans son chemin de vie, ce n’est pas toujours facile. Si vous avez tendance à vous décourager, prenez du recul et pendant quelque temps mettez de côté la compétence que vous voulez acquérir et consacrez-vous à une tâche que vous pouvez réussir. Cela rétablira la confiance en vous-même et vous permettra de repartir du bon pied.
L’un des plus beaux sentiments dans la vie est la satisfaction éprouvée devant la difficulté vaincue.

9 : Enseigner

On n’a pas besoin d’être un expert pour enseigner. En effet, il y aura toujours des débutants qui en sauront moins que vous.
Le fait d’enseigner permet d’accroître profondément nos connaissances, car pour divulguer l’information cela nous oblige à clarifier et structurer notre savoir.

En conclusion

Réfléchissez si l’acquisition d’une nouvelle compétence n’est pas une perte de temps (et d’argent et plus peut-être) et s’il n’est pas plutôt préférable de déléguer.
Concentrez-vous et améliorez vos compétences principales, celles qui rapportent de l’argent à votre entreprise et vous permettent de vivre harmonieusement en famille.
Au lieu de passer énormément de temps sur internet en recherche d’informations, investissez dans une formation payante.
Pour développer ses compétences, il est plus efficace de suivre un apprentissage quotidien. Travaillez avec constance, attention et concentration.
Mettez en pratique au fur et à mesure ce que vous apprenez, car apprendre c’est bien, mais la réalité c’est de mettre en application ce que vous avez appris.
Les compétences efficaces, ce sont les compétences à acquérir qui vous rapprochent de l’objectif qui compte à vos yeux.

Merci de partager si vous avez aimé cet article.
Vous pouvez également laisser un commentaire (en descendant plus bas sur cette page), c’est avec grand plaisir que je vous lirais.

Jean-Paul RIVES

 
 
 
 

Les fondations de votre Réussite

DÉCOUVREZ MON NOUVEAU LIVRE:
« Les 4 piliers essentiels pour devenir un entrepreneur à succès »

 

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Related Posts

Développer ses compétences

Les 9 clés pour développer ses compétences

Chercher à s’accomplir est la quête la plus prometteuse, car cela a un impact constant et persistant sur les autres aspects de votre vie.
Personne ne naît champion ou musicien.
Au départ, Michael Jordan a été rejeté dans l’équipe de basket de son lycée. Il a dû surmonter plusieurs échecs et travailler pour réussir.

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Télécharger gratuitement mon nouveau Livre :

« Les 4 piliers essentiels pour la réussite de vos projets ! »

43 pages de contenu à forte valeur.

Les quatre piliers essentiels pour devenir un entrepreneur à succès.

Un cadeau pour vous

Les 4 piliers de la réussite. 43 pages de contenu à forte valeur