Last Updated on 17/10/2023 by Jean-Paul RIVES

Il y a une différence entre la peur et l’inquiétude ou le scepticisme.

L’inquiétude est bénéfique, car elle engendre la prudence.

Dans ce post, je vous parle du doute qui est provoqué par la peur.
Et aujourd’hui, cette peur est (consciemment ou inconsciemment) divulguée à grande échelle.

La peur amène le doute et cela bloque ou freine souvent nos prises de décisions.
La peur est naturelle chez l’homme puisqu’elle est ancrée dans notre ADN depuis la préhistoire où l’on devait se défendre contre des animaux.
Ce que je dénonce surtout ici, c’est la manipulation des hommes en se servant de la peur.

Il y a des gens qui sont en permanence dans le doute.
Ils ont peur de tout, c’est à peine s’ils n’ont pas peur de leur ombre.

Le ratio entre le doute et la certitude, c’est ce qui va déterminer votre bonheur, votre réussite, votre succès dans la vie.

Moi je connais des personnes qui sont à 90 % de leur temps dans le doute.
Ils doutent presque tout le temps.
Il y en a d’autres, c’est du 50 50. C’est un peu comme la météo, il fait beau, il fait mauvais…
Le moindre truc qui va de travers et ça y est… le doute se met en place.
En fonction du temps, en fonction des jours, ça fluctue.

Donc, comment vaincre la peur ?

Poser un acte de foi à chaque fois qu’elle se présente c’est une des clés pour surmonter cette peur qui bloque les rouages de votre esprit.

«La peur fait échouer plus de gens que n’importe quel fléau au monde».

Comprendre ses peurs.

La peur est une émotion profonde, qui prend différentes formes.

Elle peut être définie comme un sentiment d’instabilité ou de danger, accompagné d’une réaction physique et psychologique face à cette situation.

Lorsque nous nous trouvons devant des situations, des objets ou des personnes que nous percevons comme menaçants, notre système nerveux s’active et produit une sensation de peur.

Beaucoup de facteurs peuvent contribuer aux sentiments anxieux : des souvenirs passés douloureux, des situations qui nous font sentir vulnérables, un manque de confiance en soi et bien plus encore.

La compréhension des racines de la peur permet d’y faire face positivement.

Il est essentiel de comprendre que la peur n’est qu’une émotion.
Elle n’a pas de réalité intrinsèque.

C’est simplement une réponse émotionnelle à une situation perçue comme menaçante ou dangereuse.

Cependant, Il est parfois normal d’avoir des craintes.
Cela ne doit pas être pour vous une source de honte ou de culpabilité.

Pour combattre ou atténuer ces peurs, il y a trois phases à connaître.

1- Les reconnaitre, les nommer.
2- Les accepter.
3- Identifier les croyances limitantes qui alimentent ces peurs.

Dans cet article, je vais vous aider à les comprendre, à trouver des solutions pour les surmonter ou du moins à les atténuer.

sadhguru se libérer du doute et vaincre la peur

Pour se libérer du doute et vaincre ses peurs, une solution simple et pratique c’est de changer la visualisation de votre mental.
C’est notre mental qui génère cette émotion.

Donc à la question « Comment surmonter la peur ? »

Sadhguru répond :
« On peut surmonter quelque chose qui existe.
Vous ne pouvez pas surmonter quelque chose qui n’existe pas .
Laissez juste tomber cet effort ! »

Sadhguru examine la nature de la peur et explique comment elle vient d’une imagination excessive. Il dit qu’au lieu de produire des films d’horreur dans votre mental, vous pourriez produire une comédie, une histoire d’amour ou un thriller !

Pour écouter les conseils de ce grand sage sur la peur, c’est par là –> 

Pourquoi, la peur détruit votre efficacité ?

Le doute, c’est le cancer de l’esprit.

Quand le doute entre dans votre esprit, c’est comme un virus qui s’est introduit dans votre ordinateur.

Dès qu’il est là, votre ordinateur commence à ralentir.

Il commence à ne plus être aussi efficace et plus lent.

Le virus s’immisce dans les rouages de votre mémoire et dans tout votre système.

Dès que le doute commence à prendre le dessus, votre ordinateur fonctionne de moins en moins bien et à un moment, il peut arriver qu’il soit totalement à la ramasse.

Dans un ordinateur, pour se défendre on installe un pare-feu et un antivirus.

Alors, faites la même chose : pour vaincre la peur, protégez-vous des porteurs de virus.

Introduisez un antivirus dans votre mental pour empêcher les porteurs de virus de venir polluer votre futur.

Comment identifier les pollueurs ?

Pour vaincre la peur, il vous faudra préalablement identifier l’origine de cette peur.

Qui sont les pollueurs qui ont insufflé ce doute dans votre esprit ?

Et ces pollueurs, vous pouvez facilement les identifier.

C’est des personnes que vous rencontrez parfois dans votre environnement.
Quand vous avez parlé un peu avec elle (même au téléphone) eh bien, vous commencez à vous sentir moins bien ou mal.

Ce sont des gens qui vous pompent votre énergie, des gens qui ont souvent des propos négatifs.
Et si on les fréquente trop souvent, ils finissent par bouffer toute votre envie, toute votre motivation.

Ça, c’est pour votre environnement proche, mais il y a aussi toutes les communications extérieures.

Les médias, eux c’est les champions du monde, des porteurs et transferts de virus.

Ils vivent de la négativité qu’ils transportent.

Alors, protégez-vous, protégez vos yeux, protégez vos oreilles, protégez votre vie de ce qui ne va pas dans le sens de ce que vous voulez construire.

Protégez-vous de tout ce qui vous empêche d’aller dans le sens de ce que vous voulez vraiment faire de votre vie.

Parce que vous savez, un mot, une phrase, ça peut être soit une source d’encouragement ou le contraire.

Dans le langage, il y a des paroles qui peuvent chagriner et faire très mal au cœur.

Cependant, il y a aussi d’autres paroles, d’autres mots, d’autres phrases, d’autres attitudes.
Ce sont celles qui créent l’enthousiasme, la joie, la motivation.
Donc, choisissez la manière dont vous allez agir dans vos relations avec les autres.

Car ainsi inconsciemment, vous attirerez dans votre vie le même type de personne.

Choisissez d’être celui ou celle qui apporte l’enthousiasme, l’espoir, et la certitude aux autres.

Choisissez d’être une source d’inspiration pour votre famille, vos amis et les gens que vous côtoyez.

Vaincre ses peurs : Les 5 principales peurs des freelances.

La Peur de ne pas être à la hauteur, la peur de se mettre en avant.

Le syndrome de l’imposteur est un phénomène psychologique dans lequel une personne doute de ses compétences et a l’impression de tromper les autres en faisant croire qu’elle est plus compétente qu’elle ne l’est réellement.

« Qui suis-je moi, pour conseiller ou donner des solutions sur … »

J’avais moi-même cette peur quand j’ai démarré mon entreprise et encore aujourd’hui elle revient faire un petit tour dans mon esprit quand je discute sur des sujets que je ne maitrise pas totalement.

On a tendance à penser : « Si je me montre, je me place au-dessus des autres ».

Et en fait on a une vision faussée de la réalité.
Car le fait de partager, d’échanger et de parler devant les autres, c’est simplement montrer qui l’on est.

Quel que soit le domaine, personne n’est au-dessus ou en dessous des autres.

Il n’y a que des gens qui partagent leurs émotions, leurs expériences et leurs valeurs et d’autres qui s’ils se sentent interpellés, écoutent, répondent et échangent.

Les remèdes à cette peur :

1– Identifiez les pensées négatives :
identifiez les pensées qui alimentent votre peur de ne pas être à la hauteur.

Par exemple, « Je ne suis pas assez intelligent » ou « Je ne suis pas assez bon ».

Vos pensées négatives peuvent être remises en question.

Changez ces pensées : il y a forcément des actions que vous avez réalisées avec succès.
Focalisez vos pensées sur ces actes que vous avez réussi.

Si vous avez du mal, cherchez bien je suis certain qu’il y en a.

2– Faites une liste de vos réalisations :
Faites une liste de vos réalisations et de vos compétences.

Cela peut aider à renforcer votre confiance en vous et à réduire le sentiment d’être un imposteur.

3– PASSER À L’ACTION : AGIR

Pour vaincre ses peurs, le moyen le plus efficace c’est l’action.

Quand vous passez à l’action, quand vous osez vous livrer, vous tuez cette peur.

Par contre si l’on reste dans l’inaction, on augmente cette peur qui se nourrit d’elle-même.

Donc, pour se libérer du doute, osez passer à l’action, lancez-vous dans des actions imparfaites.

Ainsi vous gagnerez en expérience, vous améliorerez vos compétences, vous musclerez votre résilience et vous développerez votre confiance en vous-même.

Vaincre la peur du rejet, la peur de ne pas être accepté.

Si vous voulez réussir, il vous faudra savoir vaincre cette peur et accepter d’être rejeté.

Lors de son élection, le président Obama avait noté qu’il y avait 49 % des gens qui avaient voté contre lui.

Et Alors ?

Il y a 51 % des gens qui ont voté pour lui.

Un jour, j’ai écrit un post sur Facebook, où j’indiquais qu’un des moyens pour se libérer du doute était la foi.

J’ai eu des critiques acerbes de gens qui me traitaient de prédicateur (alors que je parlais de la foi en soi même).

Sur ce post, j’ai obtenu un peu plus de 50 « likes » et une vingtaine de réprobations et d’accusations.

Ce n’est pas grave, sur le contexte de la foi, je m’étais sans doute mal exprimé.

Et alors… c’est grave docteur ?

Non !
J’ai simplement supprimé les commentaires injurieux et cela ne m’a pas empêché de dormir.

J’ai longtemps eu cette crainte de ne pas être aimé ou accepté.

Mais un jour, j’ai eu switch dans mon cerveau.

Je regardais une émission de TV, dans laquelle on interviewait Francis Lalanne.

Concernant un spectacle ou un disque qui n’avait pas très bien marché, le présentateur lui pose la question « Est-ce que toutes ces critiques ne vous ont pas trop affecté ? »

Francis a répondu : « Non, car le regard des autres ça les regarde. »

Ça a fait TILT…

J’ai compris à ce moment-là que chacun a sa propre culture, sa propre éducation et ses propres pensées.

Chacun a sa propre perception de la réalité.

Il y aura toujours des gens qui ne seront pas d’accord avec vous. Ils n’ont pas forcément tort et ils n’ont pas forcément raison.

Donc, l’important c’est d’être aligné avec ses propres valeurs. Il y a des gens qui vous suivront et d’autres non.

C’est la vie …

Si vous êtes sujet à cette peur, faites face à la peur progressivement : essayez de vous confronter progressivement à des situations qui pourraient vous amener à être rejeté, en commençant par des situations moins intenses et en travaillant vers des situations plus difficiles.

Vaincre la peur du manque.

Quand on démarre une activité de freelance, forcément il y a cette peur de manquer d’argent.

Il est difficile d’y échapper.

Faites une évaluation réaliste de votre situation financière : examinez votre situation financière pour déterminer si vos craintes sont fondées.
Si vous constatez que vous avez des ressources suffisantes pour répondre à vos besoins de base, cela peut vous aider à vous rassurer.

Établissez un budget : établissez un budget et planifiez vos dépenses pour éviter les surprises.
Cela peut également vous aider à voir que vous avez des ressources suffisantes pour répondre à vos besoins.

Économisez une partie de votre argent chaque mois pour créer un fonds d’urgence.
Cela peut vous aider à vous sentir plus en sécurité en sachant que vous avez une réserve en cas de besoin.

Si vous avez cette peur et que finalement tout va bien au niveau financier, il vous faudra agir sur vos pensées pour se libérer du doute.

Au niveau mental, se conditionner avec des pensées d’abondances et « faire comme si » est une technique efficace pour limiter cette peur.

Imaginez être dans l’abondance, « faite comme si » vous êtes riche et que votre entreprise vous rapporte de plus en plus d’argent.

Surmonter la peur de gagner.

La peur de gagner est un sentiment d’inquiétude ou d’anxiété que l’on peut ressentir à l’idée de réussir.

Cela peut paraitre paradoxal, mais beaucoup d’entrepreneurs échouent à cause de cette peur.

Vous avez peut-être eu l’occasion d’assister à un match, dans lequel le joueur de tennis remporte les 2 premiers sets facilement, puis tout s’effondre.

Pourquoi ?

Car dans sa tête inconsciemment, il pense, « je ne le mérite pas ».

Une autre cause de la peur de réussir, c’est d’avoir le sentiment que lorsque nous atteindrons le but, notre vie va changer.

Cette crainte s’accompagne souvent d’un sentiment de panique et d’impuissance, car elle comporte des risques et des inconnues.

Comment vaincre la peur de réussir ?

La première chose est de changer sa croyance.
« Je mérite le meilleur, je mérite de réussir dans mon activité de freelance ».

Ensuite, pour surmonter la peur de réussir, prenez conscience de vos propres capacités et réalisez que la réussite est possible.

Au lieu de considérer immédiatement le résultat final, concentrez-vous sur les petites tâches qui doivent être effectuées pour atteindre votre objectif.

Faites des listes de tâches et divisez-les en étapes simples.
Et enfin, pour chaque étape réalisée, célébrez votre succès et faites preuve de gratitude.

Cela augmentera votre confiance en vous-même et la croyance dans votre capacité à réussir.

De plus, cela vous aidera à vous motiver et à vous encourager dans la poursuite de votre but.

Surmonter la peur de l’échec.

Pourquoi la peur de l’échec vous empêchera de réussir ?

La peur de perdre peut être paralysante et vous empêcher de prendre des risques nécessaires qui pourraient vous aider à atteindre vos objectifs.

Par exemple, si une équipe de rugby rentre sur le terrain avec la croyance qu’elle a toutes les chances de perdre le match (exemple, l’équipe du Japon contre les All Blacks) elle va perdre, car la peur de la défaite paralyse.

Autre exemple : Vous êtes sur une piste de ski un peu dure pour vous et tout à coup une angoisse vous rentre dans les tripes.
C’est sûr, vous allez tomber.

Avec leurs projets et objectifs, beaucoup de freelances sont taraudées par l’inquiétude de l’échec. Ils hésitent à se lancer en prenant des risques et redoutent les conséquences négatives d’un éventuel fiasco.

Comprendre et Identifier les causes de la crainte de l’échec.

Pour surmonter la peur de l’échec, il est important de comprendre ce qui en est à l’origine.

Cette peur n’a pas d’existence réelle, car c’est une anxiété qui ne concerne que votre futur.

« Ce type de peur concerne toujours quelque chose qui pourrait survenir et non pas ce qui est en train d’arriver.
Vous êtes dans l’ici-maintenant, tandis que votre mental est dans le futur. Cela crée un hiatus chargé d’anxiété.
Et si vous êtes identifié avec votre mental et que vous avez perdu contact avec la puissance et la simplicité de l’instant présent, ce hiatus sera votre fidèle compagnon. »

Les causes de ces angoisses peuvent être liées aux exigences que vous imposez à vous-même ou à votre anxiété naturelle face au risque.

Une fois que vous savez quelles sont les causes de votre peur, vous pouvez travailler sur la façon dont vous réagissez face à elles.

Cela implique de mettre en pratique des techniques pour identifier et gérer vos émotions.

Car vaincre ses peur, c’est avant tout savoir maitriser ses émotions.

Lorsque vous apprenez à gérer correctement vos émotions, vous êtes plus apte à prendre des décisions rationnelles et judicieuses et diminuez ainsi considérablement le stress lié aux difficiles situations présentant un risque d’échec.

Par exemple lors du Covid19 en mars 2020, en bourse certaines actions ont perdu 60 % de leur valeur, beaucoup de personnes ont paniquées et gâché beaucoup d’argent.

En fin 2021, les cours de la bourse sont revenus au niveau initial et même au-dessus.

Ainsi, ceux qui ont gardé la tête froide et qui n’ont pas vendu leurs actions, n’ont rien perdu et ont peut-être même fait fructifier leur capital.

Vaincre la peur de l’échec.

Mais revenons à nos moutons freelances dans le cas d’un lancement de projet.

Dans une activité de freelance pour vaincre la peur de perdre, vous devez apprendre à accepter le fait que vous ne pouvez pas contrôler l’avenir.

Aucun plan ne sera parfait et des surprises inattendues peuvent survenir.

Vous devez vous préparer à faire face à ces événements et à les gérer.

Toutes réussites impliquent une prise de risque et on ne va pas se mentir, c’est sûr, il y aura des obstacles sur votre chemin.

Pour atténuer la peur de l’échec, avant d’entreprendre, évaluez les risques liés à votre projet.

Pour cela, dressez un portrait clair du projet et de son contexte afin d’identifier ce qui peut ou non fonctionner et quelles sont les solutions alternatives à mettre en place.

Enfin, gardez à l’esprit que tout n’est pas parfait et que des compromis devront être faits au cours du processus.

Une fois les risques identifiés et évalués, vous devrez analyser la complexité du projet et ensuite planifier les actions à entreprendre pour atteindre chaque étape de votre objectif.

Et surtout, pour surmonter la peur d’échouer, le meilleur moyen c’est de passer rapidement à l’action.

Lorsque vous rencontrez une déconvenue ou un obstacle, essayez de voir ce problème sous un angle différent et voyez où il peut vous emmener.

Votre but devrait être d’utiliser l’échec comme une opportunité qui vous permet d’atteindre un meilleur résultat que si tout s’était bien passé du premier coup.

En effet, chaque échec est une opportunité qui offre des possibilités pour essayer différentes approches pour trouver le succès.

Une clé pour se libérer du doute : Posez un acte de foi.

Un acte de foi, c'est un antivirus pour vaincre la peur.

Pour se libérer du doute, l’idéal, c’est de marcher dans la foi, d’avancer dans la certitude à 100 %.
Remarque : Dans cet article quand je papote sur la foi, je parle essentiellement de la foi en vous-même. Je ne parle pas de religion.
Ça, C’est la clé de tout.
C’est de démarrer chaque journée en posant un acte de foi !
La foi en vous-même,
La foi en votre futur.
La foi en votre capacité d’atteindre votre objectif.

Parce que c’est seulement quand vous avez la certitude, seulement quand vous avez la foi que vous pouvez construire la vie que vous voulez, la vie magique que vous rêvez et méritez.

«J'aie la vision de voir, la foi de croire, le courage d’agir… et quand c’est fait, recommence de nouveau».

Si vous voulez des miracles dans votre vie, si vous voulez obtenir la vie que vous méritez, eh bien, chers amis, soyez dans la foi, dans la certitude.

Parce que quand vous posez un acte de foi, c’est là que l’univers va amener sa contribution, c’est là que tout devient possible.

La foi, c’est la clé, plus vous posez des actes de foi et plus vous vous rendez compte que les choses avancent facilement.

Le doute et la foi sont tous les deux contagieux…
Quel chemin êtes-vous prêt à suivre ? Quelle voix êtes-vous prêt à écouter ?
Si vous empruntez le chemin de la foi, tout devient possible, car c’est une autoroute tranquille.

Par contre si vous êtes constamment sujet au doute, là c’est difficile, car c’est un chemin parsemé de ronces.

Malheureusement, inconsciemment beaucoup de gens ont choisi celui du doute. Et quand on est dans le doute, la vie est morne, la vie est triste et insipide.

« La foi nous montre qu’à aucun moment nous ne sommes seuls. La transformation nous fait aimer le mystère. ... Nous ne craindrons pas ce qui arrivera demain, parce que nous avions hier quelqu’un qui prenait soin de nous. Et la même Présence restera à nos côtés. Cette Présence nous mettra à l’abri de la souffrance. Où nous donnera la force de l’affronter avec dignité. Nous irons plus loin que nous le pensons. Nous chercherons l’endroit où se lève l’étoile du matin. Et nous serons surpris de constater qu’il était plus facile d’arriver jusque-là que nous ne l’avions imaginé. L’indésirable arrive pour ceux qui ne changent pas et pour ceux qui changent. Mais ces derniers peuvent au moins dirent :
J’ai eu une vie intéressante, je n’ai pas gaspillé ma bénédiction.
Et pour ceux qui trouvent que l’aventure est dangereuse, qu’ils essaient la routine : elle tue avant l’heure. »

Éliminer le doute :
Et si aujourd’hui ?

Et si aujourd’hui, (que vous soyez croyant ou pas croyant, peu importe) vous posiez un acte de foi.

Quelque chose qui vous fait un peu peur, mais vous vous lancez quand même parce que vous savez que vous allez être guidé, vous savez que l’univers, votre créateur, votre Dieu (quel que soit le nom qu’il porte) est avec vous et il va vous montrer le chemin.

Cependant, il faut d’abord faire le premier pas.

Quand vous faites ce premier pas plein de certitudes, quand vous posez un acte de foi, l’univers est avec vous et il va vous aider à faire le second, le troisième…
et il sera avec vous pour continuer à avancer sur ce chemin magique.

J’aimerais que vous testiez non seulement une journée, mais aussi une deuxième journée, et une autre…

Et quand vous aurez ancré cette habitude, cette nouvelle manière de fonctionner, d’être à 1 000 % dans la foi, je vous invite à continuer tous les autres jours de votre vie.

Ainsi, vous vous rendrez compte au fil du temps que quand on est dans cette certitude, dans cette confiance parfaite, tout se passe de manière magique.

Vous avez apprécié cet article ?

Si c’est le cas, je vous demande un minuscule service qui ne vous prendra que quelques secondes. Partagez-le sur votre réseau préféré avec un des boutons ci-dessous.

Un grand Merci d’avance.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

À votre réussite …

Jean-Paul RIVES

Sur le même sujet, autres ressources intéressantes :

Paulo coelho pour la premiere fois.

Les 4 freins inconscients qui vous empêchent de bien communiquer.

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.

Les stratégies données ici à 100 % — qui vous permettront de  prospérer sans vous acharner à bosser comme un dingue.

Cet article a été publié en premier sur le site : azl.mysoftcompagnon.fr
Ce contenu n’est pas libre de droits et bénéficie de la protection française et internationale régissant les droits d’auteurs.
Remarque : Vous pouvez évidemment partager ou insérer un lien vers cet article.
Vous êtes également autorisés à mentionner dans un de vos contenus des extraits de ce texte à la seule condition de marquer le contenu entre guillemets et d’indiquer les mentions suivantes : Auteur : Jean-Paul RIVES site : https://azl.mysoftcompagnon.fr/

Retour en haut

Télécharger gratuitement mon nouveau Guide :

Les 7 piliers essentiels
pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.
error: Alert: Content selection is disabled!!