l'échec, c'est abandonner avant d'avoir réussi.

Comment atteindre ses objectifs

Table des matières

Une histoire personnelle.

Comment atteindre ses objectifs en restant serein et en évitant le stress.

À 12 ans, j’étais en colonie de vacances à Canne La Boca et la commune avait organisé une course de natation en pleine mer (1 Km) ou tout le monde pouvait participer.

Je pratiquais la natation depuis 2 ans en piscine et bien sûr je m’en étais vanté auprès de mes camarades.

Je ne voulais pas participer à cette course, mais mes compagnons de chambrée ont lourdement insisté pour que je m’inscrive.

J’ai quand même longuement hésité, car la mer était assez houleuse et je ne pensais pas y arriver.
Finalement devant l’insistance de mes camarades et des moniteurs, je me suis inscrit à cette compétition.

Mon objectif au départ était simplement d’arriver au bout et de n’être pas ridicule.

Donc je suis parti doucement.

Sur les 300 premiers mètres, j’étais dans les derniers puis petit à petit j’ai accéléré progressivement.

Pour délimiter le parcours, il y avait des bouées tous les 50 mètres.

Je ne portais pas mon attention sur la digue arrivée qui était au fond, mais sur la prochaine bouée et à chaque bouée passée je me disais 50 mètres de plus.

À cause des vagues, j’ai bu la tasse plusieurs fois.
J’ai bien failli abandonner, mais par fierté et comme je ne voulais pas subir les sarcasmes de mes camarades j’ai serré les dents et persévéré.

Quand je me suis aperçu que la digue n’était plus qu’à 3 bouées, j’ai accéléré et j’ai doublé de nombreux adultes.

Acclamé par le public, je suis arrivé troisième de la course.

 

Il m’en reste encore une grande fierté.

Se focaliser sur la prochaine étape et non sur le résultat final.

Les cordées de la réussite.

On a souvent les yeux portés vers le haut de l’escalier, mais on oublie parfois de monter chaque marche.

Qu’est-ce que j’ai retiré de ce challenge :
Si j’analyse maintenant cette expérience, je cherchais simplement à aller le plus loin possible.
Je ne savais même pas si j’arriverais au bout.
Je me focalisais uniquement sur les différentes étapes… une bouée après l’autre.
Et plus les bouées sont rapprochées, plus cela semble facile.

Comment atteindre ses objectifs ?
Si vous avez un grand projet, découpez-le en étapes, tâches et sous-tâches.
Votre but  du moment présent étant la tâche en cours et non pas le projet.
Cela évite beaucoup de stress et de frustrations.
Et comme lors d’une grande randonnée, pas après pas on se rapproche du sommet.

Pour atteindre l’arrivée, l’important n’est pas de se focaliser sur la digue, mais de passer chaque bouée.
Pour cela, il faut surtout rester concentré sur les mouvements de son corps (c’est-à-dire sur les actions présentes).

Ainsi, dans la journée, focalisez-vous sur les actions qui vous permettent de progresser vers votre but.
Ne regardez pas à droite, à gauche ou si vous êtes devant ou derrière les autres concurrents.
Cela n’a pas d’importance, donc, ne vous comparez pas.
Certains ont ou auront le même projet que vous, ils s’arrêteront peut-être avant vous, et même s’ils arrivent devant, peu importe, il y a de la place pour tous.
L’essentiel est de maintenir sa motivation et de ne pas abandonner.

Comment atteindre ses objectifs : Les 8 clés.

1– Réfléchissez au « pourquoi » de l’objectif.

 

Réfléchissez aux conséquences de cet objectif.

Pour cela, posez-vous les questions suivantes :
– Quel est le résultat que je veux obtenir ?

– L’atteinte de cet objectif est-elle indispensable pour ma progression ou la poursuite d’un but plus important ?

– Y a-t-il des conséquences négatives pour vous ou pour les autres ?
Est-ce que ma santé, ma famille… n’en souffriront pas ?

Je pense que l’on devrait toujours faire passer sa santé et sa famille en priorité.
Si l’on n’atteint pas notre objectif dans le mois actuel, on le réalisera le mois prochain ou plus tard.
Votre intention ne doit pas devenir une obsession et mettre en danger votre santé ou votre vie familiale.

– Est-ce qu’il n’y a pas un objectif plus important à réaliser pendant ce mois ?

– Est-ce que c’est objectif est en phase avec ma vision.

Parfois, les réponses à ces questions nous amènent à supprimer l’objectif (et donc à gagner beaucoup de temps).

2– Clarifiez précisément votre objectif.

Se poser la question : « Qu’est-ce que je veux ? »
Mais il faut être précis : par exemple, la phrase « Je veux gagner plus d’argent » est bien trop vague.
Par contre l’objectif : « Ce mois-ci, je vais lister et analyser toutes les solutions possibles pour augmenter mes revenus » est clair et réalisable.

Quand un objectif n’est pas clair, on ne croit pas vraiment à sa réalisation, on fournit donc peu d’efforts et l’on tend à procrastiner.

« Clarity is Power : Plus vous serez clair sur ce que vous voulez exactement, plus votre cerveau saura comment l’obtenir. »


L’objectif ne doit pas être mis sous forme négative.

Exemple : « Ce mois-ci, je ne veux plus travailler pour le client Untel, car cela me prend trop de temps et je perds de l’argent ».
Mettre plutôt : « Ce mois-ci, je trouve une solution pour me séparer cordialement avec le client Untel ».
Remarque : Cela peut paraître paradoxal, mais c’est parfois très productif de se séparer de certains clients.

 

Assurez-vous que votre objectif est bien le vôtre.

"Soyez clair sur vos désirs.
Assurez-vous qu’ils sont bien les vôtres et non déformés par l’influence de quelqu’un d’autre...

C’est votre vie qui est en jeu.
Tracez-en vous-même le cours ;
ne laissez ni le hasard ni la chance déterminer votre direction.
Prenez votre vie en main.

Faites vos choix et n’attendez pas que la vie les fasse à votre place, sans quoi la confusion ou le conflit régnera.
Alors, au lieu de tenir les rênes de votre vie, vous serez à la merci des circonstances, et le résultat sera le ballottement, l’inconscience, le mécontentement.

Comment atteindre ses objectifs : Les questions à se poser préalablement.

Avez-vous les compétences nécessaires ?

Pour chaque objectif, vérifiez qu’il est bien en corrélation avec vos compétences.
Si ce n’est pas le cas, réfléchissez si vous pouvez déléguer.
Si vous ne pouvez pas déléguer, le premier but sera d’obtenir les compétences adéquates (attention, suivant le cas cela peut prendre plusieurs mois ou années).

Avez-vous suffisamment de temps ?
Analysez le temps disponible que vous avez dans la semaine.
Si le projet est important et que vous ne pouvez pas libérer au moins 4 à 8 heures par semaine, il y a de fortes probabilités que ce soit très difficile.

3– Votre objectif doit être mesurable.

arrêter la procrastination

Établir une mesure précise de votre objectif.

Par exemple : « Ce mois-ci, continuer à écrire mon livre »
ce n’est ni précis, ni mesurable.
Écrire plutôt : « Ce mois-ci, j’écrirais au moins 50 pages de mon livre »

Utiliser une fréquence.
Exemple : « Ce mois-ci, je me formerais sur le SEO Google 1 heure le jeudi et 1 heure le vendredi matin »

4– Votre objectif doit être relativement temporel.

Votre objectif doit être clair et réalisable dans un espace temps déterminé.

Par exemple : « Écrire un livre de 300 pages » c’est clair, mais sans la notion de temps cela semble flou et peu réalisable dans le mois.

Pour un objectif mensuel, j’écrirais :
« Dans le mois, j’écrirais les 5 premiers chapitres de mon livre en prévoyant au moins un chapitre par semaine. »

Ce sentiment d’urgence va faire en sorte que vous allez travailler le plus possible sur votre objectif et donc les probabilités de réalisation seront accrues.
Ce sentiment d’urgence est également une arme anti-procrastination.

Cependant, pour atteindre votre but, il ne faut pas sacrifier la qualité et l’éthique.
C’est pour cela que le mot « relativement » est très important.
Vous avez peut-être pu remarquer qu’aujourd’hui on voit de plus en plus d’articles de blog qui se ressemble et qui ont peu d’intérêt.

L’objectif du blogueur était peut-être : « je vais écrire 3 articles par semaines. »
Puis par manque de temps, il va peut-être faire du « Copier-coller » sur des articles recherchés sur Google en changeant simplement 3 ou 4 mots dans les phrases.

Mais ce que n’a pas compris ce blogueur, c’est que les internautes sont de plus en plus critiques et méfiants et ils ne resteront pas plus de 10 secondes sur sa page, car ils auront cette impression de déjà vu ailleurs.
Donc à terme, le temps passé à écrire tous ces articles ou e-mails sera tout simplement perdu.

Ken FOLLETT a mis 3 ans pour écrire « Les Piliers de la terre ».
Cependant, le livre publié en 1990 s’est vendu à plusieurs millions d’exemplaires et il se vend encore aujourd’hui.

5– Établissez un plan détaillé.

Comment atteindre ses objectifs
On a souvent les yeux portés vers le haut de l'escalier, mais on oublie parfois de monter chaque marche.

Pour réussir un projet, la condition nécessaire et indispensable est d’établir un plan.

Il est assez étonnant de voir des gens faire un plan détaillé pour leurs vacances (choisir le logement, définir les étapes du voyage…), mais par contre quand il s’agit de leurs objectifs de vie ils partent ou fonctionnent à l’intuition sans plan précis (et bien sûr dans 90 % des cas c’est l’échec).

La première chose à faire c’est de bien clarifier votre projet.
(Si vous avez sauté, voir le point N° 2) .
Ensuite, définissez dans le temps les étapes pour atteindre votre objectif.
Et plus vous détaillerez votre plan, plus votre chance de réussir augmentera.

 

Comment faire pour définir un plan ?

On se fixe une ligne générale, puis les différentes les étapes, et ensuite les actions prévues pour franchir chaque étape.
Chaque étape doit être détaillée avec précision avec des actions ordonnées dans le temps.

Se poser la question pour chaque section de votre projet : comment atteindre mon objectif concernant cette étape ?
Dois-je déléguer à une autre personne ou société ?
Dois-je faire appel à un ami ou à une connaissance pour m’aider ?
Dois-je préalablement acquérir des connaissances ?

 

Exemple de petit projet avec un plan détaillé.

« Construire un mur de clôture de huit mètres de long à l’arrière de la maison dans le mois. »

Nombre de jours : 3 jours (Estimation à la louche)
Hypothèse : Dans cet exemple, on considère que vous avez acquis préalablement les compétences nécessaires en petite maçonnerie.

Planning détaillé pour cet objectif :
Étape 1 : Acheter les matériaux et effectuer les mesures pendant la première semaine.

Actions à réaliser sur cette étape.

-1 Calculer/définir les matériaux et outils nécessaires.
-2 Acheter et faire livrer les matériaux.
-3 Acheter ou préparer les outils nécessaires.
-4 Effectuer des mesures précises..

Étape 2 : Préparer le sol et les fondations durant la deuxième semaine.

Actions à réaliser sur cette étape.

-5 Préparer le sol, les coffrages pour les fondations.
-6 Réaliser les fondations.

Étape 3 : La troisième semaine, monter deux rangées de parpaings.

Actions à réaliser sur cette étape.

-7 Monter la 1re rangée de parpaings.
-8 Monter la 2e rangée de parpaings.

Étape 4 : La quatrième semaine, monter les dernières rangées de parpaings.

Actions à réaliser sur cette étape.

-9 Monter la 3e rangée de parpaings.
-10 Monter la 4e rangée de parpaings.

Avec la solution cybernétique AURELIS, vous aurez tous les éléments pour établir votre plan d’action et beaucoup plus encore …

6– Analysez les résultats et éventuellement réévaluez ou replanifiez votre objectif.

Progression du projet dans le temps
La solution AURELIS : D'un seul clic, visualisez votre progression.

Analyse de la progression d’un projet avec AURELIS.

Après chaque étape, faites le point et regardez ou vous en êtes.

Si vous êtes en retard, mais que vous avez avancé, ce n’est pas grave, il suffit de décaler les tâches dans le temps.

Si vous n’avez pas encore commencé, reposez-vous la question « Pourquoi ce projet ».

Ou alors vous êtes bloqué par le doute, vous manquez de confiance.

7– Garder la foi et la confiance.

Comment atteindre ses objectifs si vous n’avez plus confiance ?

Combien de personnes ont échoué pour avoir écouté leurs doutes alors qu’elles étaient proches du succès ?

Combien de carrières ont été paralysées, alors que les personnes étaient parfaitement adaptées au poste simplement parce que le doute qui les habitait leur faisait croire le contraire ?

Comment atteindre ses objectifs si l’on doute constamment de pouvoir y arriver ?

La confiance en soi et la ténacité sont des éléments prépondérants quand on veut atteindre des objectifs élevés.

8– Cultivez un désir brûlant de voir votre projet aboutir.

Un commercial qui tape à une porte et qui a l’air de dire :
« tu ne veux pas de mon produit n’est-ce pas »
ne vendra jamais rien !!!

Quand on ne croit pas vraiment à ce que l’on fait ou ce que l’on vend, le résultat reste très faible.

La motivation, ce sont les motifs que vous vous donnez pour passer à l’action.
Donc sans une bonne motivation, vous avez du mal à passer à l’action, vous procrastinez, vous vous donnez bonne conscience en effectuant des tâches non importantes pour votre activité et à terme vous échouez.

Comment atteindre ses objectifs rapidement si l’on est pas engagé à fond avec un désir brûlant ?
Si vous n’avez pas une très forte motivation, tout ce que vous ferez sera fait avec mollesse.
Vos résultats seront faibles, car vous mettrez beaucoup plus de temps à accomplir les actions nécessaires.

Comment augmenter sa motivation ?

Apprenez à rêver, écrivez vos idéaux.
Chaque jour, prenez au moins 5 minutes, fermez les yeux et visualisez vos objectifs accomplis. Imaginez vos émotions une fois que vous aurez réussi.
Qu’est-ce que vous ressentez ? De la fierté, de la joie, de l’enthousiasme ?
Comment êtes-vous ?
Quel est votre environnement ?
Comment est votre maison ?

Ensuite, boostez votre désir de transformer votre rêve en réalité.
Sans motivation, donc sans action, votre désir, votre décision, ça ne vaut rien.

« Une personne extraordinaire est une personne ordinaire qui a une motivation extraordinaire. »
Roger Lannoy

Pour entretenir constamment votre motivation, je vous conseille d’effectuer chaque jour un rituel de méditation dans lequel vous visualisez la réalisation concrète de votre projet.

Cela consiste à se projeter dans l’avenir en imaginant votre réussite ;
comment je suis, comment je vis ? Visualisez vos émotions (fierté, bien-être).

Ensuite, dans la journée, oubliez tout cela, focalisez-vous sur l’instant présent et effectuez au moins une action concrète pour l’avancement de votre projet.

Conclusion.

En conclusion, vous aurez des challenges, des échecs, des retards, c’est certain.

A un certain moment, vous vous demanderez : « Mais qu’est-ce que je fais à perdre mon temps sur cet objectif qui ne me rapporte rien … « 

Mais à chaque fois que vous réussissez à passer une étape votre confiance augmente petit à petit et quand vous voyez la digue se rapprocher, c’est alors le sprint final vers la réussite.
Ne faites pas comme beaucoup qui abandonnent parfois très près du but.

 

Réussir le panier au basket
Et au bout du chemin, avec foi, motivation confiance et ténacité, il y a la réussite.

Merci de partager si vous avez aimé cet article.

Vous pouvez également laisser un commentaire (en descendant plus bas sur cette page), c’est avec grand plaisir que je vous lirais.

Jean-Paul RIVES

Share:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Related Posts

La concentration

5 facteurs méconnus qui affectent le problème de concentration au travail.

5 facteurs méconnus qui affectent le problème de concentration au travail. Table des matières Introduction. Comment faire pour améliorer sa concentration ?Dans ce post, nous allons explorer les facteurs qui ont une influence sur la concentration et les moyens de les contrôler. La capacité à se concentrer est tributaire de nombreux facteurs, mais ces derniers sont

étude du manque de motivation

Manque de motivation

— Super, tu marches un peu sur le sable ou tu t’assois (comme tu veux), tu ne parles à personne, tu admires le paysage, et surtout tu écoutes. Il est midi environ, tu me rappelles vers 15 heures. (elle raccroche).
Il fait un froid de canard.
Pour me réchauffer, je commence à trottiner. au bord de l’eau, je pense :
« Je crois que Martine a pété un boulon, qu’est-ce que je vais foutre pendant 3 heures sur la plage ? Si c’est tout ce qu’elle a trouvé pour résoudre mon manque de motivation, je suis mal barré. »

Retour haut de page

Télécharger gratuitement mon nouveau Livre :

«Les 7 piliers essentiels pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux pour la réussite des travailleurs indépendants.
error: Alert: Ce contenu n'est pas libre de droit !