Last Updated on 23/02/2024 by Jean-Paul RIVES

Salut les freelances talentueux !
Dans cet article, on va aborder un sujet qui vous concerne de près : les erreurs qui peuvent nuire à votre productivité en tant que freelances.

Dans un monde qui est de plus en plus exigeant, améliorer sa productivité au travail est devenue une préoccupation majeure pour de nombreux freelances. Néanmoins, malgré leurs efforts, certains rencontrent des difficultés à améliorer leur efficacité au travail.

On sait tous que bosser en solo peut être un véritable défi, mais ne vous inquiétez pas, mes chers amis, car je suis ici pour vous aider à démasquer ces erreurs sournoises qui entravent votre productivité et vous empêchent d’atteindre vos objectifs.

Oui, vous avez bien entendu, je suis prêt à vous dévoiler les secrets qui vous permettront de reprendre le contrôle de votre temps et de maximiser votre efficacité.
Dans cet article, nous allons explorer ensemble les 17 erreurs les plus courantes qui freinent votre productivité au travail.

Mais je ne vais pas simplement vous les énumérer froidement, je vais vous les présenter avec humour, bienveillance et un soupçon de dérision. Car après tout, la vie est trop courte pour se prendre trop au sérieux, n’est-ce pas ?
Préparez-vous à un voyage captivant à travers les méandres de la procrastination, du manque d’organisation et des distractions insidieuses. Je vous guiderai avec des conseils pratiques et des astuces concrètes pour vous aider à surmonter ces obstacles et à accomplir vos tâches avec brio.

Mais attention, mes chers amis, cet article ne prétend pas vous transformer en machines ultra-productives du jour au lendemain. Non, nous sommes tous humains et nous avons nos hauts et nos bas. Ce que je vous propose, c’est de découvrir des méthodes simples et efficaces pour améliorer votre productivité au travail, une étape à la fois.

Allez, attachez vos ceintures, on part pour une aventure pleine de rebondissements !

Erreur N° 1 : Pour améliorer sa productivité au travail, vous pensez qu’il faut se lever une heure plus tôt.

 Beaucoup d’articles sur l’efficacité que j’ai lus comportaient le conseil de se réveiller à 6 heures du matin pour obtenir une heure de plus chaque jour. Je me suis efforcé de suivre ce conseil, et chaque fois, c’était le désespoir total à mesure que chaque jour avançait.
« Je sais que tu peux le faire ! » me disait mon cerveau. Il m’engueulait comme une oie qui jacasse après un enfant méchant.
Et pourtant, les jours où je pouvais me sortir du lit à 6 heures du matin pour essayer d’établir une habitude de rédaction quotidienne, je regardais tout bonnement l’écran pendant des heures, sans produire une simple phrase utile.

Pire encore, j’ai commencé à m’en vouloir d’écrire parce que cela signifiait que je devais me forcer à m’endormir à un moment où j’étais le plus heureux d’être éveillé.
La seule conclusion que je tirais de cette apparente incapacité actuelle à travailler dès 6 heures du matin est que l’âge m’avait transformé en mollusque paresseux et indiscipliné.

Mais je me trompais !
Un jour, le destin est intervenu. 
Une idée brillante est survenue un dimanche à 19 h 17 exactement.
J’ai rallumé mon ordinateur juste pour prendre quelques notes et par magie, les mots ont continué à couler. 
Avant que je ne m’en rende compte, j’avais terminé l’article et, plus surprenant, j’ai apprécié chaque instant de cette écriture. Waouh !

La réalisation qui change la donne :
Pensant que cet événement était un hasard, j’ai réessayé d’écrire le lendemain soir vers 19 heures et la même chose s’est produite. Ça a fait « Plash » dans mon cerveau !
Cette révélation a changé ma vie. Je ne détestais pas écrire. J’exécrais me forcer à me lever à 6 h du matin pour écrire.

En fait, auparavant, j’étais déterminé à suivre les systèmes d’organisation préconisés par différents experts. Pour cela, j’avais arrêté d’écouter mon esprit et mon corps. Je dépensais tellement d’énergie à m’efforcer de changer mes inclinations naturelles que je n’avais plus la force créative pour écrire.

Peut-être que vous n’avez aucun problème à vous lever à 6 heures du matin. 
Cependant, vous avez probablement essayé un tas de conseils de productivité qui vous ont procuré un mal-être. La vérité, c’est que vous avez juste besoin de comprendre le système qui marche pour votre situation.

Trouvez votre horloge interne :
Une étude portant sur 700 000 individus a montré que le fait d’être productif le matin ou non n’est pas une question de volonté, mais de génétique.

 Les noctambules qui se réveillent plus tôt peuvent constater que leur corps est encore inondé de mélatonine et que lutter contre vos tendances naturelles ne vous rendra pas plus heureux ou plus productif.
Cette étude a suffi à m’encourager à changer ! 
J’ai compris que j’avais une poussée productive pour écrire vers 14 heures chaque jour et à nouveau vers 19 heures le soir. Mes performances physiques étaient toujours supérieures entre 16 h 30 et 18 h, et mes meilleurs moments pour traiter l’administratif, les plannings, les réunions étaient le matin.

Erreur 2 : Vouloir à tout prix gérer son temps.

Quand j’ai entrepris ce blog, une erreur que je faisais était de me demander :

« Combien de temps faut-il pour écrire un article ? »

La réalité est qu’un bon article peut prendre deux heures ou trois semaines. La principale différence provient de la quantité d’énergie et du flux créatifs que vous avez pendant l’écriture. Alors, au lieu de piloter le temps, j’ai entrepris de gérer mon énergie.

Je commence à programmer des actions dont je sais qu’elles me donnent du dynamisme avant d’écrire (par exemple, faire de l’exercice). 
Un autre changement clé a été que j’ai également démarré à prêter attention à ce que je ressentais. Si je suis plus heureux de bricoler ou de jardiner vers 16 h, je le fais. 
Toutefois, il est essentiel de bien connaitre vos priorités afin de pouvoir consacrer les temps d’énergie les plus élevés aux activités les plus importantes.

Mais pour vous, dans votre esprit, quelle activité vous semble la plus importante ? Est-ce votre travail professionnel ? (à méditer…)

Erreur 3 : Vos objectifs sont (un peu) dans le brouillard !

se concentrer pour créer

Savez-vous quelles sont vos aspirations ?
Avez-vous un plan pour y arriver ?
Sinon, il est temps de commencer à réfléchir et de rendre ces intentions tangibles !
Si vous n’avez pas d’objectifs précis à atteindre, il est facile de se sentir démotivés et de perdre de vue ce que l’on veut vraiment accomplir.
Commencez par établir des objectifs clairs! Reconnaître votre destination souhaitée vous aidera à choisir la meilleure utilisation de votre temps. Concentrez-vous sur ce qui compte, fixez-vous des objectifs particuliers et réalisables, puis agissez chaque jour pour les atteindre.

Si vous voulez atteindre vos objectifs, allez placer votre œil sur cet article très complet.

Erreur 4 : Vous pensez que le multi-tâches permet de gagner du temps !

Faire mille choses à la fois peut sembler un exploit impressionnant, mais il est plus susceptible de ne mener nulle part. Au lieu d’effectuer plusieurs tâches à la fois, la clé est de se concentrer sur une chose et de terminer cette tâche avant de passer à autre chose – cela vous assurera de faire moins d’erreurs tout en réduisant les niveaux de stress et en focalisant pleinement votre attention sur ce qui doit être fait.

Essayer de tout faire en même temps, c’est comme essayer de vous fourrer une pizza entière dans la bouche – Vous risquez de dégueuler votre pizza et vous allez probablement vous retrouver avec rien !

De nombreuses études ont souligné que le multi-tâche provoque en fait plus de stress et d’erreurs que si nous nous focalisions simplement sur l’achèvement d’une tâche avant de passer à une autre – alors pourquoi ne pas prendre la voie plus intelligente ?
La clé réside dans la concentration de votre énergie et de votre attention sur une tâche à la fois, ce qui vous aidera à faire les choses plus rapidement, mieux et sans maux de tête ou erreurs inutiles !

Erreur 5 : Vous pensez que planifier c’est une perte de temps !

Comment traiter le manque de confiance en soi

La planification est souvent négligée au profit d’une approche plus « au jour le jour ». Cependant, le fait de ne pas avoir de plan clair et structuré peut conduire à une perte de temps considérable. Sans une vision d’ensemble et des objectifs clairement définis, nous risquons de nous égarer et de passer d’une tâche à l’autre sans réelle progression.

Permettez-moi de vous raconter une petite histoire qui, je l’espère, dissipera vos doutes quant à l’utilité de la planification.

TADAM… (ça y est, il faut toujours qu’il raconte sa petite histoire)

Imaginez que vous êtes un explorateur intrépide, prêt à partir à la conquête de terres inexplorées. Vous êtes armé d’une boussole, d’une carte détaillée et de votre courage légendaire. Vous vous tenez au bord d’une forêt dense et mystérieuse, avec votre fidèle compagnon à vos côtés, un perroquet bavard nommé Poly.

Maintenant, imaginez que vous décidez de vous lancer dans cette aventure sans aucune planification préalable. Vous ignorez la carte, jetez la boussole par-dessus votre épaule et dites à Poly : « Eh bien, mon ami, volons simplement à l’aveuglette et voyons où cela nous mène ! » Poly, avec un air perplexe, secoue la tête et se prépare à une aventure chaotique.
Vous pénétrez dans la forêt, vous vous frappez les jambes contre des branches, vous trébuchez sur des racines, et vous vous retrouvez face à des buissons impénétrables. Poly, volant en cercles autour de vous, commence à rire de votre naïveté.

Chaque pas que vous faites vous éloigne encore plus de votre objectif, et vous vous demandez pourquoi diable vous n’avez pas pris le temps de planifier.

Maintenant, imaginez une autre version de cette histoire. Vous décidez de vous asseoir tranquillement à l’orée de la forêt, avec votre carte déployée sur vos genoux et votre boussole en main. Poly est assis à côté de vous, donnant des conseils et faisant des commentaires sarcastiques sur votre sens de l’orientation.
Vous tracez un itinéraire précis sur la carte, repérant les rivières à traverser, les montagnes à escalader et les marécages à éviter. Vous marquez les points d’intérêt et les ressources dont vous aurez besoin en chemin. Poly, curieux de voir comment vous allez gérer cette expédition planifiée, garde un œil attentif sur vos mouvements.

Maintenant, lorsque vous entrez dans la forêt, vous avez une idée claire de ce qui vous attend. Vous contournez les buissons impénétrables, en évitant les dangers et les pièges. Chaque pas que vous faites vous rapproche de votre objectif, et vous vous sentez en contrôle. Poly, stupéfait par votre sagesse prévoyante, se met à apprécier votre approche planifiée.

Alors, cher ami ou amie, quelle version de l’histoire préférez-vous ? Celle où vous vous perdez et trébuchez dans l’obscurité, ou celle où vous vous déplacez avec confiance grâce à une planification minutieuse ?

La planification, bien qu’elle puisse sembler fastidieuse et ennuyeuse, est en réalité un outil précieux pour atteindre nos objectifs. Elle nous permet d’anticiper les obstacles, de maximiser nos ressources et de naviguer avec succès à travers les dédales de la vie.

Alors, la prochaine fois que vous pensez que planifier est une perte de temps, rappelez-vous de notre expédition dans la forêt et laissez la sagesse de Poly vous guider vers la voie de la planification !

Si vous voulez apprendre une méthode très efficace pour bien planifier, allez voir cet article !

Erreur 6 : Vous priorisez mal vos tâches !

Avoir une liste de choses à faire est génial, mais cela ne vous mènera pas loin si vous ne hiérarchisez pas vos tâches. Travailler sur les choses agréables dans le moment ne vous donnera que deux problèmes : la perte de temps et aucun progrès vers vos objectifs.

Évitez cette pénalité en prenant 5 minutes au début de chaque journée pour vous poser deux questions importantes : « Si je ne le fais pas, quel sera l’impact sur mes résultats ? » et « Si je devais faire une seule activité aujourd’hui, est-ce que ce serait ça ? », avant de plonger dans le travail !

Quand je charge le logiciel pour Freelances AURELIS, la première tâche récurrente qui me saute aux yeux le matin est celle-ci :
« QUELLE EST LA CHOSE ESSENTIELLE QUE JE PEUX FAIRE IMMÉDIATEMENT,
CE QUI ME RAPPROCHERA DE MON BUT QUOTIDIEN  ? 

QUELLE EST LA CHOSE ESSENTIELLE QUE JE PEUX FAIRE CE JOUR
QUI ME RAPPROCHERA DE MON BUT HEBDOMADAIRE  ?

QUELLE EST LA CHOSE ESSENTIELLE QUE JE PEUX FAIRE CETTE SEMAINE
QUI ME RAPPROCHERA DE MON BUT MENSUEL  ? »

Cette stratégie Extraite du livre « ONE THING » de Garry Keller et Jay Papasan
est pour moi, la méthode la plus efficace pour faire aboutir ses projets.

Erreur 7 : Vous ne gérez pas efficacement les interruptions et les distractions !

Imaginez-vous dans un univers parallèle où le temps se moque de vous avec un rire sinistre. Poursuivi(e) par des deadlines affamées, vous vous perdez dans un labyrinthe de distractions aussi captivantes que les aventures de votre voisin de bureau, Pierre, qui se croit une rockstar des agrafeuses.

Dans ce monde merveilleusement chaotique, la procrastination est la reine incontestée. Elle vous chuchote à l’oreille : « Pourquoi faire aujourd’hui ce que vous pouvez faire après une petite sieste, quelques épisodes de votre série préférée et une séance intensive de nettoyage de votre boîte mail ? » Ah, ces douces paroles qui promettent un futur radieux d’urgence et de stress !

Et votre smartphone, votre plus mauvais meilleur ami qui rivalise constamment pour attirer votre attention et vous distraire !
La seule façon de prendre le contrôle de votre concentration est de désactiver ces notifications qui pourrissent votre emploi du temps. Essayez de sauter le pas et de ne pas recevoir de notification pendant au moins deux ou trois heures chaque jour.

Une fois que vous maîtrisez la mise au point sans distraction, vous atteindrez plus souvent des états de flux complets où la productivité vient naturellement.

Établissez des priorités, utilisez des outils de gestion du temps et évitez de vous perdre dans les méandres sans fin des médias sociaux. Et souvenez-vous, Facebook et Instagram ne sont pas de véritables clients !

Erreur 8 : Le perfectionnisme excessif !

Et que dire de la grande farce du perfectionnisme ? Oui, celui qui vous fait passer des heures à peaufiner chaque détail, à traquer la perfection dans les moindres recoins. Vous êtes tellement obsédé(e) par le polissage de votre travail que vous finissez par ressembler à un archéologue du passé, perdu(e) dans les méandres du temps sans aucune réalisation concrète à montrer. Mais bon, au moins, vos notes de bas de page sont parfaitement formatées !

Vouloir atteindre la perfection dans tout ce que nous faisons peut être une noble aspiration, mais cela peut également devenir un piège. Passer trop de temps sur les détails et chercher sans cesse la perfection peut nous ralentir considérablement.

Parfois, il vaut mieux être pragmatique et accepter qu’un travail bien fait soit préférable à un travail parfait.

Vous voulez en savoir plus ?
Bon, si c’est l’heure de l’apéro, allez donc brouter vos olives en regardant les dangers du perfectionnisme.

Erreur 9 : La surcharge de travail !

problème de concentration

Vous êtes comme un super-héros sans costume, convaincu(e) que vous pouvez jongler avec une infinité de tâches sans vous épuiser. Vous dites « oui » à tout, vous vous engagez à faire le travail de trois personnes et vous vous retrouvez avec plus de responsabilités que le président du club des amateurs de tricot.

Nous avons tous des limites physiques et mentales, mais nous avons souvent tendance à ignorer ces limites. Nous acceptons plus de tâches que nous ne pouvons réellement en gérer, pensant que nous pourrons les accomplir miraculeusement en un temps record.

La conséquence ? Un stress constant, une productivité en baisse et des délais non respectés.

En tant que freelance, il est facile de se laisser déborder par des projets supplémentaires ou des demandes de dernière minute. Mais rappelez-vous, vous êtes un être humain avec des limites ! Apprenez à dire « non » lorsque vous êtes déjà surchargés ou que le projet ne correspond pas à vos compétences. Croyez-moi, votre santé mentale vous en remerciera.

Erreur 10 : Un environnement de travail inadapté.

Un environnement de travail adéquat est essentiel pour favoriser la concentration et la productivité au travail. Un espace mal organisé ou bruyant peut rapidement vous distraire et nuire à votre efficacité.

Comment créer un espace de travail propice pour améliorer sa productivité au travail ?
Pour aménager un espace de travail adapté, veillez à disposer d’un bureau ergonomique, d’un bon éclairage et d’un fauteuil confortable. Éliminez les distractions visuelles et sonores en rangeant votre bureau et en utilisant des écouteurs antibruit si nécessaire.

L’erreur ultime, c’est de travailler sur le canapé de votre salon ou dans le lieu principal de vie de votre famille. Travailler depuis votre lit ou votre canapé peut sembler sympa au début, mais cela peut rapidement se transformer en un véritable cauchemar pour votre productivité.

Investissez dans un espace de travail confortable et bien organisé, où vous pourrez vous concentrer sans être distrait par le lit qui vous fait de l’œil.

Et oui, il est temps de dire au revoir à la machine à café de votre cuisine !

Erreur 11 : Ne pas prendre en compte l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

En tant que freelance, il peut être facile de se laisser emporter et de travailler sans relâche. Mais vous savez quoi ? Il est essentiel de se ménager et de préserver un équilibre sain entre travail et vie privée.

Pourquoi cet équilibre est-il crucial pour améliorer sa productivité au travail ?
Un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est fondamental pour maintenir un niveau de productivité élevé sur le long terme. Sans cela, vous risquez de souffrir d’épuisement professionnel et de perdre en motivation.

Pour préserver cet équilibre, fixez des horaires de travail raisonnables, apprenez à déconnecter du travail pendant vos temps libres et planifiez des activités plaisantes en dehors du travail.

Après tout, même les superhéros ont besoin de temps pour recharger leurs batteries !

Erreur 12 : Ne pas s’attendre à un échec.

La plupart des gens qui prennent une nouvelle résolution ou qui se lancent dans un nouveau projet ne pensent pas à la façon de gérer la déception.

Nous avons tous tendance à avoir le plus de motivation quand on démarre une nouvelle activité. Mais généralement, aux premiers signes d’échec, on arrête. Cependant, voici une chose prépondérante à comprendre, la plupart du temps, ce n’est pas l’échec qui a causé le blocage, c’est la surprise de l’échec.

Le graphique de l’effet Dunning-Kruger ci-dessous illustre parfaitement cela.

améliorer sa productivité au travail

La plupart des gens abandonnent souvent aux premiers échecs (Valley of Despair sur le graphe). Mais si vous vous préparez émotionnellement à l’échec, les probabilités que cette nouvelle habitude s’ancre dans votre vie augmenteront.
Donc, améliorer sa productivité au travail, c’est savoir gérer ses émotions tout en étant conscient qu’il faut savoir donner du temps au temps.

Erreur 13 : ne pas investir dans votre développement professionnel.

En tant que freelance, il est crucial de continuer à apprendre et à évoluer dans votre domaine. Ne tombez pas dans le piège de rester figé dans vos compétences actuelles. Prenez le temps de vous former, de participer à des webinaires ou de vous joindre à des communautés de freelances.

Après tout, le savoir, c’est le pouvoir (et potentiellement plus de contrats) !

Erreur 14 : négliger le marketing et la communication avec vos clients.

En tant que freelance, vous devez être un as de la communication.
Ne laissez pas les e-mails s’accumuler dans votre boîte de réception, répondez rapidement et efficacement aux demandes de vos clients.
Envoyez des emails, communiquez sur les réseaux sociaux, prospectez, assistez en présentiels à des réunions de professionnels…

Soyez professionnel, mais n’oubliez pas d’ajouter une touche de votre personnalité unique. Après tout, c’est votre charme qui vous distingue des autres freelances !

Erreur 15 : ne pas prendre de pauses régulières.

Oui, oui, vous avez bien entendu !
Prendre des pauses est essentiel pour recharger ses batteries et rester concentré. Alors, faites-vous une faveur et accordez-vous quelques minutes toutes les heures pour vous étirer, boire un café ou discuter avec un collègue. Votre esprit vous en remerciera !

Dans mon article sur le Pomodoro, je vous explique en détail pourquoi les pauses régulières permettent d’améliorer sa productivité au travail.

Erreur 16 : ne pas demander d’aide.

Parfois, on a tendance à vouloir tout faire par nous-mêmes, mais cela peut être une grosse perte de temps.

Si vous êtes coincés sur une tâche ou si vous avez besoin d’un coup de main, n’hésitez pas à demander à un collègue. Rappelez-vous, il n’y a pas de honte à demander de l’aide, au contraire, c’est une marque de sagesse !

Car améliorer sa productivité au travail c’est aussi savoir déléguer et savoir demander !

Erreur 17 : ne pas prendre soin de vous.

Oui, je sais que cela peut sembler étrange, mais votre bien-être personnel a un impact direct sur votre productivité au travail.

Alors, assurez-vous de dormir suffisamment, de manger équilibré, de faire de l’exercice et de prendre du temps pour vous détendre.

Vous serez surpris de voir à quel point cela peut améliorer votre concentration et votre efficacité au travail.

Conclusion.

Voilà, mes amis freelances, ces erreurs sont courantes, mais elles sont aussi évitables. En étant conscients de nos tendances et en adoptant de bonnes pratiques de gestion du temps, vous pouvez progressivement améliorer votre efficacité au travail.

Alors, pour améliorer sa productivité au travail, prenons le temps de réfléchir à nos propres erreurs et travaillons à les corriger pour une gestion du temps plus saine et plus réussie !

Toutefois, voici un point essentiel à retenir – le bon système, ce n’est pas d’optimiser ce que vous faites. La solide stratégie c’est de tirer le meilleur parti de ce que vous ressentez pendant la réalisation de vos actions.
Parce que si vous vous sentez bien quand vous adoptez ce nouveau système, vous pouvez le maintenir pour toujours.

Vous avez apprécié cet article ?

Si c’est le cas, je vous demande un minuscule service qui ne vous prendra que quelques secondes. Partagez-le sur votre réseau préféré avec un des boutons ci-dessous.

Un grand Merci d’avance.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

À votre réussite …

Jean-Paul RIVES

Sur le même sujet, autres ressources intéressantes :

Les erreurs monumentales des freelances.

Freelances : 7 Piliers pour gagner.

8 stratégies pour améliorer votre productivité au travail.

5 clés pour réussir son projet.

Tous les secrets de ceux qui réussissent dans leur entreprise.

Vous voulez vraiment atteindre vos objectifs et réussir votre projet ?

Basé sur la méthode « The One Thing », le logiciel AURELIS permettra cette réalisation.

Et au bout du chemin, avec foi, motivation confiance et ténacité, il y a la réussite.

Cet article a été publié en premier sur le site : azl.mysoftcompagnon.fr
Ce contenu n’est pas libre de droits et bénéficie de la protection française et internationale régissant les droits d’auteurs.
Remarque : Vous pouvez évidemment partager ou insérer un lien vers cet article.
Vous êtes également autorisés à mentionner dans un de vos contenus des extraits de ce texte à la seule condition de marquer le contenu entre guillemets et d’indiquer les mentions suivantes : Auteur : Jean-Paul RIVES site : https://azl.mysoftcompagnon.fr/

Auteur : Jean-Paul RIVES 

Passionné d’organisation, j’ai dirigé de nombreux projets pour des PME et je me suis lancé il y a plus de 16 ans maintenant en tant que travailleur indépendant.
J’ai créé ce blog pour aider les freelances, travailleurs indépendants, formateurs, auto-entrepreneurs et infopreneurs à vivre sereinement de leur propre activité.

Retour en haut

Télécharger gratuitement mon nouveau Guide :

Les 7 piliers essentiels
pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.
error: Alert: Content selection is disabled!!