Last Updated on 25/02/2024 by Jean-Paul RIVES

Facile à apprendre, mais pas toujours évidente à pratiquer, la méthode Pomodoro peut être appliquée à beaucoup de tâches.

Adopter cette pratique vous aidera à rester concentré sur votre travail sans interruption et à vous reposer régulièrement pour éviter la fatigue et le burnout.

Cette technique améliorera drastiquement votre efficacité, mais elle vous demandera beaucoup de discipline.
Toutefois, si vous réussissez à la mettre en place, je vous garantis que cela boostera énormément votre productivité.

Dans cet article, je vous explique en détail la méthode Pomodoro et je vous donne des conseils pratiques pour appliquer au mieux cette technique.

Personnellement, la discipline ce n’est pas mon fort, mais j’applique quand même cette méthode tous les vendredis. Je vous explique pourquoi un peu plus bas, dans ce post.

Mais tout d’abord, le Pomodoro, c’est quoi ce bidule ?

la méthode Pomodoro

La technique Pomodoro, c’est Quoi ?

C’est l’histoire d’un mec qui s’appelle Francesco Cirillo. Comme il avait quelques problèmes de concentration, dans les années 1980 il a mis au point une stratégie spécifique de gestion du temps.

Cette méthode est conçue pour aider les gens à améliorer leur productivité et leur concentration.

Le principe est de diviser votre travail en intervalles de temps définis et en prenant des pauses régulières. Elle est devenue extrêmement populaire auprès des freelances, des étudiants et des professionnels du monde entier.

Le nom « Pomodoro » signifie « tomate » en italien. Il a été choisi en l’honneur des minuteries de cuisine en forme de tomate que Cirillo a utilisées pour suivre le temps pendant qu’il développait cette technique.

Dans la technique Pomodoro, il y a deux niveaux d’interruptions.
La « session » correspond à un intervalle de temps de 25 minutes.

Pourquoi 25 minutes ?

Suivant certaines études, 25 min c’est la durée moyenne pendant laquelle le cerveau peut se concentrer de manière optimale sur une action.
Après chaque séance, on effectue un « break » de 5 minutes.

Le « Bloc de temps » correspond à 3 sessions complètes. Donc la durée du « Bloc de temps » est de 1 heure et 30 minutes. Et, après chaque bloc de temps, on s’arrête 15 minutes, puis on reprend la boucle et l’on attaque un nouveau bloc de temps.

Pourquoi ces pauses ?

Elles sont aussi nécessaires que le travail. Sans elles, votre travail perdra sensiblement de son efficacité. Elles permettent également de relâcher la pression et d’éliminer le stress.

En cela, la méthode de travail Pomodoro s’apparente d’une certaine manière à la technique du Time Blocking.

La méthode Pomodoro est basée sur le principe que la gestion efficace du temps repose sur la capacité à se concentrer sur une seule tâche à la fois et à éviter les distractions.
En utilisant des intervalles de temps définis, cette méthode vous aidera à rester focalisé sur votre travail sans interruption et à vous reposer régulièrement pour régénérer votre énergie.

Maintenant, est-ce que cette technique est adaptée à tout le monde ?

À qui s’adresse la méthode de travail Pomodoro ?

La méthode Pomodoro s’adresse à toute personne qui souhaite améliorer sa productivité et sa concentration, que ce soit dans le cadre professionnel, scolaire ou personnel. Elle peut être utile pour les étudiants, les professionnels, les entrepreneurs, les artistes, les écrivains, les chercheurs, les développeurs, et tous les gens qui ont besoin de se focaliser sur une tâche pendant une période prolongée.

La technique Pomodoro peut également être utile pour ceux qui ont du mal à gérer leur temps et à se tenir à des échéances, ainsi que pour celles qui ont des difficultés à rester polarisées sur une tâche sans être distraites par des interruptions ou des distractions externes.

La méthode de travail Pomodoro peut ne pas être adaptée à tous les métiers et toutes les situations de travail. Par exemple, certaines tâches nécessitent une concentration constante et ne peuvent pas être arrêtées toutes les 25 minutes, comme la création artistique (peinture, musique …) ou la rédaction d’un texte littéraire.

De même, certaines professions, comme les professionnels de la santé, les pilotes d’avion, les cuisiniers, les maçons, les serveurs ne peuvent pas se permettre de suspendre leurs activités toutes les 25 minutes.

En outre, certaines personnes ont une approche de travail qui ne s’adapte pas bien à la méthode Pomodoro, car elles préfèrent bosser de manière plus linéaire ou ont besoin de temps pour se plonger dans une tâche avant de pouvoir la poursuivre sans interruption.

Il est donc important de prendre en compte les spécificités de son métier et de son mode de travail personnel avant de décider si la méthode Pomodoro est adaptée ou non.

Pourquoi utiliser la méthode de travail Pomodoro ?

Notre corps fonctionne dans un schéma continu d’activité et de repos tout au long de la journée.

Notre rythme naturel est basé sur une alternance de périodes d’énergie et de détente.
Ne vous leurrez pas en disant qu’il vaut mieux travailler toute la journée sans adopter d’autres pauses que le déjeuner.

C’est tout simplement faux.

Votre concentration et votre productivité diminueront inévitablement au fur et à mesure que la journée avancera.

Si vous continuez à bosser sans prendre des périodes de repos, vous risquez d’omettre des détails importants, de commettre des erreurs et de passer plus de temps que nécessaire sur une tâche.

La méthode Pomodoro est très efficace, car elle vous force à vous focaliser sur une seule tâche à la fois pendant une durée déterminée, puis à vous accorder un moment de repos pour régénérer votre énergie.
Si l’on néglige ces haltes, la fatigue s’accumule, on fait de plus en plus de fautes et donc on perd plus de temps que l’on en gagne.

Loi de ILLICH : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroit, voire devient négative ».

De plus, ce n’est un secret pour personne que nous sommes de plus en plus bombardés par toutes les notifications, alertes et messages de nos appareils connectés.

Cette connectivité constante nous empêche d’absorber les informations, de recharger nos batteries et de nous recentrer sur la tâche à accomplir.

Une étude médicale (publiée dans le livre « Maitrisez votre temps » de Lothar Seiwert) a constaté que notre capacité de concentration chute de plus de 60 % après 45 minutes.
Ainsi, au-delà de 45 minutes, notre rythme baisse, la concentration s’effrite et l’on cède facilement aux distractions. 

La technique Pomodoro est super efficace pour gérer votre temps, éviter la procrastination et maximiser votre productivité.Vous et votre entreprise y gagnerez considérablement. Vous aurez plus de plaisir tout en atteignant plus facilement vos objectifs.

Comment va t’elle augmenter votre efficacité dans votre planning journalier?

Les intervalles courts permettent au cerveau de se reposer entre les sessions actives, ce qui aide à garder les neurones plus réceptifs et à augmenter la concentration lors des prochaines sessions. En outre, la définition et mise en place d’objectifs atteignables en un bloc de temps de une heure et 30 minutes vous encourage à travailler plus rapidement, car vous savez que vous obtenez une pause bien méritée après chaque intervalle.

De plus, vous élaborez des habitudes de travail qui peuvent devenir hyper efficaces.
Vous connaissez peut-être la boucle des habitudes (Déclencheur – Routine – Récompense).

Voici comment ça marche avec la technique Pomodoro :
Déclencheur : C’est quand vous enclenchez le premier Pomodoro de 25 minutes.
Routine : Les 3 sessions de Pomodoro.
Récompense : La pause de 15 minutes à la fin du bloc de temps complet.

Maintenant, concrètement, comment ça marche ?

Les 5 étapes de la méthode Pomodoro.

La technique Pomodoro en 5 étapes.

La méthode de travail Pomodoro est composée de cinq étapes de base :

1. La première étape consiste à choisir une tâche à accomplir. Il peut s’agir de n’importe quelle tâche, qu’elle soit petite ou grande. Il est important de choisir une tâche qui peut être accomplie en un seul bloc de temps Pomodoro (1 heure 30).
Si la tâche est trop grande, il faudra la diviser en plusieurs blocs de temps Pomodoro.

Pour définir cette tâche, une bonne approche est de servir de la méthode SMART.

2. La deuxième étape consiste à régler la minuterie sur 25 minutes. Cette période de temps est appelée « Pomodoro ». Il s’agit d’une unité de temps fixe qui permet de se concentrer sur une seule tâche sans interruption.

3. La troisième étape consiste à travailler sur la tâche jusqu’à ce que la minuterie sonne. Pendant cette période, il est important de se focaliser uniquement sur la tâche choisie et d’éviter les distractions.

Pendant 25 minutes, vous n’allez porter votre attention que sur cette activité unique et rien d’autre. Votre concentration sera exclusivement rattachée à la réalisation de cette tâche.

Vous ne vous laisserez pas distraire par quoi que ce soit d’autre (fermez votre logiciel de messagerie, arrêtez le son de votre mobile ou mettez-le en mode avion). Vous ne devez pas interrompre cette activité pour autre chose et revenir ensuite à votre tâche initiale.

Vous ne devez pas poursuivre au-delà des 25 minutes imparties même si vous pensez qu’il vous suffit de 2 ou 3 minutes pour terminer la besogne en cours (ça, c’est assez difficile).

4. La quatrième étape consiste à prendre une VRAIE pause de 5 minutes après chaque session Pomodoro. Il est essentiel de ne pas continuer à travailler pendant la pause.

C’est quoi une VRAIE pause ?

Une vraie pause, c’est s’accorder un moment qui vous reconstitue physiquement et mentalement. Cela signifie réellement de désactiver les notifications et de couper net avec votre travail.

Le but de ce break est de vous relaxer et de lâcher prise par rapport à la concentration initiale. Donc, relaxez-vous, buvez un verre d’eau (Un verre d’eau toutes les heures c’est très bon pour la santé), faites des mouvements de gym, mais n’entreprenez rien par rapport au travail en cours.

5. La cinquième étape consiste à répéter les sessions pomodoros de 25 minutes trois fois de suite. Ce qui correspond à une période de travail d’une heure et 30 minutes.

Après chaque bloc de temps de Pomodoro, prenez une pause de 15 minutes. Pendant cette pause un peu plus longue, reposez-vous ou faites une activité totalement différente de votre travail en cours.

Si votre travail habituel est de domaine intellectuel, durant la pause pratiquez une activité physique (Gymnastique, trampoline, marche, entretien maison, entretien du jardin…).

Par contre si votre travail est physique, durant la pause reposez-vous physiquement (s’assoir, boire un grand verre d’eau, aller prendre un café avec vos collaborateurs…).

Surtout éviter d’attaquer une autre tâche proche de votre activité habituelle (comme répondre à un émail par exemple si vous travaillez habituellement sur ordinateur).

En suivant ces étapes, les freelances peuvent préparer efficacement leurs Pomodori et tirer le meilleur parti de la méthode de travail Pomodoro pour gérer leur temps et leur charge de travail.

Attention, nous avons tous tendance à surestimer nos capacités. Ainsi, plongés dans notre travail, le nez dans le guidon, nous avons souvent du mal à nous arrêter.

C’est un piège, car on perd en efficacité et en productivité. Si vous n’êtes pas convaincu, essayez simplement une journée, puis analysez le travail effectué et comparez par rapport aux autres jours où vous avez travaillé suivant vos anciennes habitudes.

De plus, s’accorder un vrai moment de répit, pour souffler, penser à autre chose, évacuer ses tensions, permet d’accroître sa créativité. En effet, c’est souvent durant les pauses que l’on trouve des solutions aux problèmes en cours ou de nouvelles idées.

OK, mais les outils pour appliquer la technique Pomodoro, ça coûte cher ?

Le matériel utilisé pour la méthode POMODORO.

Minuterie pour le système Pomodoro

Le matériel employé pour la méthode de travail Pomodoro est assez simple. Vous aurez besoin d’une minuterie et d’un simple cahier.

Donc, ça coûte quedalle !

La minuterie (ou une application) sera utilisée pour délimiter des intervalles de temps de 25 minutes et des pauses de 5 minutes. Le cahier (ou mieux encore un Bullet Journal ) permettra de noter la définition de votre tâche Pomodoro.

Ensuite, une astuce consiste à surligner en VERT si le Pomodoro est réalisé, ou de mettre une croix ROUGE en cas d’échec.

En fin de journée si le VERT domine, cette astuce permettra de booster inconsciemment votre motivation.

Si vous utilisez une application de gestion de projet, je vous déconseille de vous en servir en parallèle, car vous aurez tendance pour exécuter cela de prendre du temps sur votre durée de pause et ça détruira tout le système.

Il existe plusieurs options pour les minuteries de cuisine ou les minuteries d’exercice physique qui peuvent être utilisées pour suivre le temps de manière efficace. Vous pouvez également utiliser des applications de minuterie Pomodoro disponibles sur les appareils mobiles ou les ordinateurs de bureau pour suivre le temps et les pauses.

Je vous déconseille d’utiliser les minuteries Pomodoro qui se trouvent sur YouTube, car cela nécessite des accès à internet et donc des notifications ou autres distractions qui peuvent vous sortir de votre routine productive.

Une autre application internet moins sujette aux distractions (que YouTube) c’est sur le site « Tomato Timer ».
Cependant, cela implique quand même un accès à Google ou Bing (ou autres). Donc si vous avez souvent tendance à procrastiner, je vous la déconseille également.

L’idéal en fait c’est soit un matériel physique comme une minuterie de cuisine soit un petit logiciel directement installé sur votre PC. L’essentiel est de trouver le matériel qui fonctionne le mieux pour vous et de l’utiliser de manière logique pour suivre vos sessions Pomodoro et vos pauses.

Si vous voulez un petit logiciel parfait à installer sur votre PC Windows pour tester la méthode Pomodoro, vous pouvez le télécharger gratuitement ci-dessous.

La méthode Pomodoro

La clé de la réussite de la méthode Pomodoro est la cohérence et la discipline dans l’utilisation de l’outil choisi.

Comment préparer efficacement ses « Pomodori »?

Les « Pomodori » (tomates au pluriel en italien) désignent les intervalles de travail de 25 minutes dans la technique Pomodoro.

La méthode de travail Pomodoro peut vous sembler contraignante. C’est le cas, et c’est ce qui fait sa force. Elle introduit une composante indispensable à tout modèle de réussite : la discipline.

Une chose essentielle à comprendre avec cette technique, c’est d’oublier complètement le multitâche. J’ai souvent entendu cette phrase-là :

« Je suis capable de réaliser plusieurs choses à la fois »

Cette manière de penser est probablement une des idées reçues les plus néfastes à la productivité. De nombreuses études scientifiques montrent que nous ne pouvons répondre qu’à un stimulus à la fois.

Si vous effectuez plusieurs choses en même temps, vous ne ferez qu’osciller entre les réponses aux différents stimulus qui auront pour effet de vous disperser intellectuellement et physiquement.

Oubliez le multitâche et focalisez-vous pendant une période déterminée sur une action unique. La concentration n’a rien d’automatique. C’est un acte mental volontaire : il faut décider d’accorder toute votre attention à l’objet de votre action et chasser tout le reste.

Ainsi, c’est donc vous qui détenez les clés de votre concentration. La première chose est de « brancher votre attention », un peu comme mettre les clés de contact dans la voiture. On peut ensuite prolonger cette attention pour aboutir à une vraie concentration.

La concentration est encore plus stratégique durant les temps où vous devez travailler seul(e), car c’est le moment où vous êtes le plus livré à vous-même, et le plus tenté par les diverses « distractions » qui peuvent surgir.

Il vous faut donc œuvrer dans un cadre favorable à cette concentration : un lieu calme, bien éclairé, où vous ne serez pas dérangé ou tenté par d’autres activités. En résumé, un lieu qui vous donne envie de travailler.

Bosser de façon régulière toujours dans ce même cadre permet de faire jouer les habitudes conditionnées. Ainsi, quand vous vous asseyez à votre bureau, votre cerveau se met en « mode travail », votre concentration est plus facile.

Maintenant, nous allons voir le plus important.
En effet, définir des périodes de pauses c’est bien.
Cependant, si dans ces breaks vous en profitez pour consulter vos emails c’est bullshit.

Comment occuper ses pauses Pomodoro ?

Les pauses Pomodoro sont un moment important de la méthode Pomodoro. Elles permettent de se reposer, de se ressourcer et de se préparer pour le prochain intervalle de travail.

Voici quelques idées pour occuper efficacement les pauses Pomodoro :
1. Bouger : pendant les pauses, il est important de bouger et de se dégourdir les jambes. Vous pouvez faire quelques étirements, marcher autour de votre bureau ou faire quelques pas à l’extérieur si vous en avez la possibilité.

2. Boire de l’eau : pendant les pauses, vous pouvez également vous hydrater en buvant de l’eau. L’eau est essentielle pour maintenir la concentration et l’énergie tout au long de la journée.

3. Respirer profondément : prendre quelques respirations profondes peut aider à réduire le stress et à se détendre pendant les pauses. Prenez quelques minutes pour fermer les yeux, respirer profondément et vous concentrer sur votre respiration.

4. Faire une activité relaxante : pendant les pauses, il peut être utile de faire une activité relaxante pour se détendre. Vous pouvez écouter de la musique, lire un livre ou pratiquer une activité de méditation, jouer d’un instrument de musique.

5. Socialiser : si vous travaillez dans un environnement de bureau, les pauses sont également un moment pour socialiser avec vos collègues. Prenez quelques minutes pour discuter avec eux ou pour prendre un café ensemble.

En occupant efficacement les pauses Pomodoro, vous pouvez vous reposer, vous ressourcer et vous préparer pour la prochaine session de travail.

Cela vous permettra de maintenir votre concentration et votre motivation tout au long de la journée.

Comment personnaliser la méthode Pomodoro ?

La méthode Pomodoro est une méthode flexible qui peut être personnalisée pour s’adapter à vos besoins et à votre style de travail. 

Voici quelques façons de personnaliser la méthode Pomodoro :
1. Adapter la durée des sessions de travail et des pauses : la durée des sessions de travail et des pauses peut être ajustée en fonction de vos préférences et de vos besoins. Par exemple, si vous trouvez que 25 minutes de travail sont trop courtes, vous pouvez augmenter la durée de travail à 30 ou 40 minutes.

De même, si vous trouvez que 5 minutes de pause sont trop longues, vous pouvez réduire la durée de la pause à 3 ou 4 minutes.

2. Choisir la tâche à accomplir : vous pouvez personnaliser la méthode Pomodoro en choisissant la tâche que vous souhaitez accomplir pendant chaque intervalle de travail. Cela vous permettra de prioriser les tâches les plus importantes ou les plus urgentes.

3. Utiliser des outils de gestion du temps : la méthode Pomodoro peut être combinée avec des outils de gestion du temps pour améliorer l’efficacité. Par exemple, vous pouvez utiliser une todo list pour planifier vos tâches et vos sessions Pomodoro ou un outil de suivi du temps pour mesurer votre productivité.

4. Intégrer des activités de relaxation : si vous trouvez que les pauses Pomodoro ne vous permettent pas de vous détendre suffisamment, vous pouvez intégrer des activités de relaxation dans vos pauses, comme la méditation ou le yoga.

En personnalisant la méthode Pomodoro pour répondre à vos besoins et à vos préférences, vous pouvez améliorer votre efficacité au travail.

La méthode Pomodoro est flexible et peut être adaptée à votre style de travail, vous permettant ainsi de maximiser votre temps et de réaliser vos objectifs plus rapidement.

Les bénéfices de la technique Pomodoro.

Les bénéfices de la technique Pomodoro.

La méthode de travail Pomodoro est une technique de gestion du temps qui est de plus en plus utilisée dans les environnements professionnels et personnels. Cette méthode a été conçue pour aider les personnes à mieux gérer leur temps et à augmenter leur productivité. 

Voici quelques-uns des principaux bénéfices de la technique Pomodoro :
1. Augmentation de la productivité : La loi d’Ivan ILLICH stipule que passé un certain nombre d’heures de travail, vous n’êtes plus productif. Et, pire encore, vous pouvez être contre-productif dans vos tâches.

En se concentrant sur une seule tâche pendant une période de 25 minutes, les personnes peuvent accomplir plus en moins de temps.

De plus, la méthode Pomodoro vous aide à atteindre vos objectifs plus rapidement, car vous savez que vous avez 25 minutes pour terminer un segment prédéfini de travail. Et donc vous n’allez pas trainer sur une tâche et succomber au perfectionnisme.

En outre, en utilisant des pauses régulières de 5 minutes, vous maintenez votre niveau d’énergie et de concentration tout au long de la journée.

2. Une meilleure gestion du temps : La méthode Pomodoro permet de gérer son temps plus efficacement. En effet, en divisant le temps passé à gérer une tâche spécifique, vous pouvez planifier et prioriser vos activités quotidiennes en fonction de chaque intervalle.

Cela permet également de réduire les périodes de procrastination et de focaliser son attention sur une seule tâche à la fois.

3. Amélioration de la qualité du travail : Comme votre énergie et votre concentration sont focalisées sur une seule tâche, vous connectez mieux vos idées, vous faites moins d’erreurs et ainsi votre accomplissement sera de meilleure qualité.

4. Amélioration de la concentration : La méthode Pomodoro aide à améliorer la concentration et à réduire les distractions. En travaillant sur une seule tâche pendant une période de 25 minutes, vous serez moins susceptibles d’être distraits par d’autres tâches ou par des interruptions externes.

Cela vous aide à maintenir un niveau de concentration élevé et à produire un travail de meilleure qualité.

5. Réduction du stress : La méthode Pomodoro peut aider à réduire le stress, car en travaillant sur une seule tâche à la fois, vous pouvez mieux gérer votre temps et votre énergie, ce qui peut réduire les niveaux de stress et d’anxiété associés à un travail excessif ou à une surcharge de travail.

6. Amélioration de la qualité de vie : La technique Pomodoro peut améliorer la qualité de votre vie. Car, en travaillant plus efficacement et en réduisant les niveaux de stress, vous récolterez plus de temps pour vous consacrer à vos activités personnelles et à votre famille.

7. Renforcement de la discipline : La méthode Pomodoro nécessite une certaine discipline pour être utilisée efficacement. En utilisant la technique de manière cohérente, les personnes peuvent renforcer leur discipline et leur capacité à se concentrer sur une tâche donnée pendant une période de temps définie.

En résumé, s’organiser avec la technique Pomodoro peut aider à augmenter la productivité, améliorer la concentration, réduire le stress, améliorer la qualité de vie et renforcer la discipline.

Ces bénéfices peuvent être particulièrement importants pour les freelances qui travaillent de manière indépendante et qui ont besoin de gérer leur temps et leur charge de travail de manière efficace.

Les limites de la méthode POMODORO pour les freelances.

Bien que la méthode Pomodoro puisse être très bénéfique pour les freelances, il y a certaines limites à prendre en compte lors de l’utilisation de cette technique. 

Voici quelques-unes des limites de la méthode Pomodoro pour les freelances :
1. Difficulté à gérer les interruptions imprévues : La méthode Pomodoro est conçue pour travailler sur une seule tâche pendant une période de 25 minutes, mais cela peut être difficile à maintenir lorsque des interruptions imprévues surviennent.

Pour les freelances qui travaillent dans des environnements dynamiques où les interruptions sont fréquentes, il peut être difficile de suivre la méthode Pomodoro de manière cohérente.

2. Difficulté à gérer les tâches longues : La méthode Pomodoro peut être très efficace pour les tâches qui peuvent être terminées en trois sessions de 25 minutes, mais cela peut être difficile pour les tâches plus longues.

Les freelances qui travaillent sur des projets plus longs peuvent avoir besoin de passer plus de temps sur une seule tâche.

3. Besoin de flexibilité : Les freelances ont souvent des horaires de travail variables et des échéances et rendez-vous à respecter. Il peut être difficile d’adapter la méthode Pomodoro à des horaires de travail variables.

4. Limitations de la créativité : La méthode Pomodoro peut être très efficace pour les tâches répétitives et les tâches qui nécessitent une concentration intense, mais cela peut limiter la créativité pour les freelances qui travaillent sur des projets créatifs. Les freelances qui travaillent dans des domaines créatifs peuvent avoir besoin de plus de temps pour explorer des idées et des concepts.

5. Tendance à devenir rigide : La méthode Pomodoro implique une certaine rigidité dans la façon de travailler. Les freelances qui utilisent la méthode Pomodoro de manière trop rigide peuvent devenir obsédés par le temps et perdre leur créativité et leur flexibilité.

En résumé, la méthode Pomodoro peut être très utile pour les freelances qui ont besoin de mieux gérer leur temps et leur charge de travail, mais elle peut aussi avoir certaines limites pour les freelances qui travaillent dans des environnements dynamiques et créatifs. Les freelances qui souhaitent utiliser la méthode Pomodoro devraient être conscients de ces limites et essayer de les adapter à leur propre situation professionnelle.

En conclusion, je vous dévoile ma pratique Pomodoro perso.

La méthode Pomodoro, si elle est bien appliquée (on a souvent tendance à revenir à ses anciennes habitudes) pourra vous faire gagner environ 20 à 30 % dans votre productivité.
Personnellement, j’utilise cette technique depuis quelques années, mais uniquement le vendredi.

Pourquoi le vendredi ?

Parce que, dans mon emploi du temps, le vendredi est consacré aux tâches non créatives. En fait, ce jour-là je réalise du travail administratif, je réponds aux messages non urgents, j’effectue des opérations de maintenance…

Donc c’est beaucoup plus facile de travailler en courtes périodes de travail.

Concernant les tâches créatives, comme développer un logiciel ou écrire un article de Blog, je manque de discipline et je n’arrive pas à m’arrêter au bout de 25 minutes. Cependant, je marque quand même une pause après une heure de travail.

Enfin, si la technique Pomodoro vous permet de gagner en efficacité, il reste indispensable de définir clairement les actions nécessaires à votre progression.

Dans votre activité de freelance, vous êtes votre propre patron, celui qui prend les décisions. Mais vous êtes également l’ouvrier qui exécute les travaux.

La méthode Pomodoro permettra d’améliorer la productivité de l’ouvrier. Toutefois, si le patron a défini un travail qui n’amène rien à l’avancement de votre projet alors, quelle que soit la technique utilisée, ça sert à quedalle !

Mais les processus de prises de décisions c’est un autre sujet que j’ai détaillé dans un autre article.

Vous avez apprécié cet article ?

Si c’est le cas, je vous demande un minuscule service qui ne vous prendra que quelques secondes. Partagez-le sur votre réseau préféré avec un des boutons ci-dessous.

Un grand Merci d’avance.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

À votre réussite …

Jean-Paul RIVES

Sur le même sujet, autres ressources intéressantes :

Vous voulez vraiment atteindre vos objectifs et réussir votre projet ?

Basé sur la méthode « The One Thing », le logiciel AURELIS est entièrement compatible avec la méthode Pomodoro.

Ainsi, dans AURELIS à chaque tâche vous pouvez affecter une durée prévue avec déclenchement d’une alarme quand le temps prévu est terminé. Cette application s’installe sur votre PC (Windows) donc vous ne risquez pas les distractions en allant sur internet.

Et au bout du chemin, avec foi, motivation, confiance et ténacité, il y a la réussite.

Cet article a été publié en premier sur le site : azl.mysoftcompagnon.fr
Ce contenu n’est pas libre de droits et bénéficie de la protection française et internationale régissant les droits d’auteurs.
Remarque : Vous pouvez évidemment partager ou insérer un lien vers cet article.
Vous êtes également autorisés à mentionner dans un de vos contenus des extraits de ce texte à la seule condition de marquer le contenu entre guillemets et d’indiquer les mentions suivantes : Auteur : Jean-Paul RIVES site : https://azl.mysoftcompagnon.fr/

Auteur : Jean-Paul RIVES 

Passionné d’organisation, j’ai dirigé de nombreux projets pour des PME et je me suis lancé il y a plus de 16 ans maintenant en tant que travailleur indépendant.
J’ai créé ce blog pour aider les freelances, travailleurs indépendants, formateurs, auto-entrepreneurs et infopreneurs à vivre sereinement de leur propre activité.

Retour en haut

Télécharger gratuitement mon nouveau Guide :

Les 7 piliers essentiels
pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.
error: Alert: Content selection is disabled!!