Résoudre le probleme de concentration avec le yoga

Le problème de concentration : Voici 5 astuces efficaces pour y remédier.

Vous avez du mal à fixer votre attention sur une tâche ?
Vous commencez à travailler sur un élément important de votre projet et soudain une interruption (email – SMS…) suffit à vous déconcentrer ?
Vous égarez souvent vos lunettes, vos clés, votre téléphone ?
C’est sûr, vous avez un problème de concentration !

Voici 5 astuces efficaces pour y remédier.

Table des matières

Quelles sont les causes du manque de concentration ?

La capacité à se concentrer est tributaire de nombreux facteurs, mais ces derniers sont souvent ignorés ou mal compris.
En réalité, les raisons qui affectent le problème de concentration au travail sont très nombreuses, et certaines sont plus difficiles à gérer que d’autres.

Les causes qui affectent la concentration peuvent être classées en deux catégories : celles qui sont rattachées à la personne et celles qui sont liées au contexte.
Les facteurs attachés à la personne comprennent tous les agents psychologiques et physiologiques qui entrent en jeu : émotions, énergie, équilibre émotionnel, état physique, etc.

Les facteurs liés au contexte se définissent par rapport aux autres individus et aux circonstances qui vous entourent.
Ce sont des facteurs comme le bruit, la lumière ou l’environnement physique.

Les facteurs qui affectent le problème de concentration au travail lié à la personne.

1– Le problème de concentration dû à la fatigue.

problème de concentration

La fatigue peut être physique, mentale ou émotionnelle. Ce déficit d’énergie peut être dû au manque de sommeil, aux tensions ou à des problèmes de santé.

La fatigue est physiologique lorsqu’elle est due à des causes physiques, comme une infection virale, un traumatisme, une maladie auto-immune ou un cancer.
Cependant, il existe des éléments psychologiques ou psychosomatiques causés par le stress et les tensions qui engendrent un défaut d’énergie.
La faiblesse chronique a pour origine un problème de santé. Cela peut être dû, à une mauvaise alimentation, certaines maladies, un manque de sommeil, le stress, le surmenage, des tensions émotionnelles, une détresse spirituelle…

Comment réussir à se concentrer, et quels sont les moyens naturels que l’on peut utiliser pour soulager l’affaiblissement physique ou émotionnel ?
L’autre jour, je me baladais autour d’un lac avec Martine et elle m’a suggéré les conseils suivants :

— Martine, je suis fatigué.
— Est-ce que tu dors bien et assez longtemps ?
— Oui, je dors en moyenne 6 heures par nuit.
— Ce n’est pas assez ! Arrête de regarder des films ou internet le soir et couche-toi plus tôt. Et si tu peux, repose-toi 20 minutes après le déjeuner.

De plus, est-ce que tu bois assez ?
— Ben oui, je crois.
— Les cures en eau peuvent t’aider à soulager ta fatigue et retrouver ton énergie.
Toutes les heures, fais une petite pause et prends un verre d’eau. Attention, j’ai bien dit de la flotte ! pas du café, de la bière, du coca ou une autre boisson sucrée.
— OK, je vais le faire.

— Attends, est-ce que tu pratiques un sport en ce moment ?
— Non, je n’ai pas trop le temps.
— Ce n’est pas du temps perdu, bien au contraire. Si tu es en forme, tu seras plus productif en une journée qu’en trois jours si tu es fatigué. Penses-y.

Quelques jours plus tard, je lui téléphone…
— Martine, je suis toujours fatigué.
— Tu es malade ?
— Je ne sais pas peut-être.
— La solution est simple. Va voir ton médecin !

Les pauses sont nécessaires pour une meilleure concentration.

Quelques jours plus tard…
— Martine, mon médecin m’a dit que j’allais très bien. Cependant après 2 ou 3 heures de travail, j’ai l’impression de ne plus avancer et j’ai de plus en plus de mal à me concentrer.

— As-tu essayé la méthode POMODORO ?
— Non, c’est quoi ce truc ?
— Plusieurs études sur le problème de concentration au travail montrent que la concentration chute d’environ 60 % après 45 minutes ou une heure de travail.

« Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative ».

perte de concentration

La méthode POMODORO préconise de faire une interruption de 5 minutes toutes les 25 minutes. Cette méthode est très efficace, car elle te force à te focaliser sur une seule tâche à la fois pendant une durée déterminée.
Si l’on néglige ces haltes, la fatigue s’accumule, on fait de plus en plus d’erreurs et donc on perd plus de temps que l’on en gagne.
Cela implique de la discipline, essaie de prendre une pause au minimum toutes les heures. Pour cela, tu programmes des alarmes sur ton téléphone.
Surtout durant ces pauses sort complètement de ton travail. Ne regarde pas tes émails ou tes messages sur ton smartphone.
Dans le logiciel AURELIS que je te recommande, tu as aussi un module « POMODORO » et une formation complète sur cette notion.

La concentration et la gestion de l’énergie.

— Martine, je suis fatigué, je n’arrive plus à me concentrer sur mon travail.
— Bien, maintenant, je vais te parler de ma méthode de relaxation.

J’étais à l’aise avec les méthodes de relaxation, mais j’étais curieux d’entendre ce qu’elle avait à me dire.

— La relaxation est un concept très simple qui consiste à prendre conscience de ton corps et de tes sentiments et à éviter les pensées qui t’empêchent de profiter pleinement de cette expérience.
— Je connais la théorie, mais je n’ai jamais réellement essayé.

— Alors c’est l’occasion idéale.

Elle s’interrompit et me regarda. Elle sourit, mais son visage était tendu. Elle paraissait presque nerveuse.

— Tu veux bien essayer maintenant ?

— Bien sûr.

— D’abord, imagine que tu es dans un endroit parfaitement silencieux et tranquille, un endroit où tu te sens en sécurité.


Je me détendis, et fis ce qu’elle me demandait.
Je me représentais une chambre éclairée et calme.
Je visualisais une fenêtre qui donnait sur une clairière ou coulait une rivière.

— Est-ce que tu y es ?

— Je suis là.

— Maintenant, je vais te demander de te concentrer sur ta respiration. Tu sais faire ça, n’est-ce pas ?

— Je pense que oui. J’ai appris à le faire par le passé. Pourquoi me demandes-tu cela ?

— Parce que, si tu ne fais pas cela, tu risques de te perdre dans tes pensées et tu ne tiendras pas longtemps.

— Tu as raison. Je vais essayer.

Je fermais les yeux et j’essayais de me concentrer sur ma respiration.
Au début, je ne ressentis pas grand-chose, puis progressivement, je commençais à me sentir plus détendu. Je pris une profonde inspiration et j’expirais lentement.

— C’est bien, dit Martine d’une voix douce. Maintenant, je veux que tu visualises une porte, une porte qui mène à un endroit où tu es seul, où tu peux parler à ce que tu as de plus cher au monde. Est-ce que tu peux le faire ?

— Je pense que oui.

— Fais-le et ensuite, souviens-toi de la personne la plus importante dans ta vie. Cette personne pourrait être quelqu’un qui est décédé, quelqu’un que tu aimerais voir. Peu importe qui c’est, visualise-la devant toi, en fermant les yeux. Penses-y comme à la seule personne qui t’ait jamais vraiment aimé. Maintenant, je veux que tu prennes conscience de son amour pour toi et de l’amour qu’il ou elle éprouve à ton égard. C’est important. Concentre-toi sur cet amour.

— J’imagine que je peux le faire, dis-je.

Je fermais les yeux, je visualisais une porte que j’ouvrais et une personne que j’aimais apparut devant moi. Je restais un long moment dans cet état-là à méditer sur cet amour.

Au bout d’un moment, Martine me dit.

— Ça va mieux ?

— C’est clair ! dis-je. Merci

— Voici une autre technique que tu peux utiliser quand la fatigue arrive.
C’est très efficace et cela ne te coûtera pas trop de temps.

Cela consiste à détendre un muscle après l’autre, en commençant par les extrémités (pieds, mains, bras, épaules…) puis en remontant vers le cœur. Tout cela s’effectue en pleine conscience, ancré totalement dans le moment présent. Si des pensées parasites viennent perturber l’exercice, arrête-toi deux minutes, focalise tes pensées sur ta respiration et ensuite reprends l’exercice.

2– Le problème de concentration à cause du stress et l’anxiété.

Apprendre à se concentrer

Le stress et l’anxiété interfèrent avec votre capacité à être concentré.
En état de stress, vous ne pouvez pas être aussi efficace et productif comme vous le souhaitez.

— Martine, je n’avance plus dans mes projets, je suis complètement stressé.
— Pour répondre à cette question, tu dois d’abord comprendre ce qu’est l’anxiété.
Pour commencer, au lieu de la considérer comme un sentiment, tu dois plutôt la voir comme un état.
En effet, une sensation ou une émotion est souvent le signe d’une modification physiologique.
Chez les personnes qui souffrent d’anxiété, leur organisme est en évolution constante.
Ce phénomène se traduit par une augmentation du rythme cardiaque et une augmentation de la tension artérielle.

Pour atténuer les effets du stress et de l’anxiété, tu peux essayer les techniques suivantes :

Réduire l'anxiété grâce au yoga.

Le yoga est une philosophie qui te rappelle que tu es plus grand que ton corps. Tu es un être spirituel bien au-delà du corps physique.

Le yoga est un retour à l’essence de la nature humaine et un moyen de l’approfondir. C’est retourner à l’état dans lequel nous avions été créés, avant que nous n’ayons des pensées, quand nous n’avions pas de concepts et quand nous étions simplement présents. Cela amène de nombreux bienfaits et après plusieurs pratiques, tu retrouveras ta sérénité.

Retourner à cet état est un processus qui devrait exister tout au long de notre vie. Bien sûr, ce n’est pas facile. Cela ne se réalise pas en une seule session de yoga.
Si cela t’intéresse, inscris-toi à des cours et essaie d’effectuer des séances au moins 30 minutes par jour.

Une autre méthode qui pourra t’aider, c’est la sophrologie.

La sophrologie passe par la relaxation. Le but est de s’arrêter, de prendre le temps de respirer profondément et de se détendre. Cette pratique est basée sur la respiration, la méditation et la visualisation.
C’est un excellent moyen de diminuer l’anxiété et le stress. L’idée est de se mettre dans une situation agréable, des scènes agréables que l’on a déjà vécues ou des scènes que l’on imagine.

Utilisée pour créer des sensations de bien-être et de sécurité, la visualisation aide à augmenter la concentration et améliore la mémoire. C’est également une excellente technique pour faire face à des situations.

Comme pour le Yoga, si cela t’intéresse je te conseille de t’inscrire à des cours de sophrologie.

Il y a beaucoup de praticiens compétents et certifiés qui délivrent des cours. Renseigne-toi, je suis sûre qu’il y en a près de chez toi.

Enfin, si tu n’as pas le temps ou l’envie d’aller à des cours, la méditation est peut-être la solution.

Comment réussir à se concentrer grâce à la méditation ?
La méditation t’aidera à te détendre, à t’apaiser et à gérer efficacement ton anxiété.
La méditation est une pratique spirituelle utilisée depuis des milliers d’années.
Elle se caractérise par l’absence de but, la présence et l’acceptation de ce qui est.
Elle permet le lâcher-prise par rapport à des situations stressantes.

Aujourd’hui, la méditation est jugée comme une discipline éminemment thérapeutique.
En effet, elle t’aidera à relâcher ton esprit et tes émotions, et ainsi à réduire ton anxiété.
La méditation est un état de conscience où l’on se concentre sur sa respiration, sur une pensée ou un son.
La méditation est un processus d’attention consciente.
Cette pratique vise à augmenter la concentration et l’attention.
Elle permet aussi de réduire ton rythme cardiaque, de te relaxer et de réduire tes tensions.

Lors de la méditation, il est essentiel d’être attentif à ce que tu ressens, d’apprendre à écouter ton corps et tes émotions.

Pendant ta pratique, si tu sens des ondes de chaleur ou de froid sur ton corps ou que tu as des sensations de picotements ou d’engourdissement, tu sais que tu es dans la bonne voie.
L’intérêt de cette pratique, c’est que tu peux la réaliser seul. Tu trouveras sur YOUTUBE plein de bons tutos qui te permettront de te mettre en état de méditation consciente.

3– La concentration bloquée par la peur.

— Martine, je dois préparer une conférence, mais je n’arrive pas à m’y mettre et à me concentrer. Est-ce que tu peux me donner un conseil pour cela ?

— Hum, tu as du mal à te concentrer ?
Tu crains de ne pas être à la hauteur ?

— Je n’ai pas dit ça.

— Mais tu le penses n’est-ce pas ? demanda-t-elle avec un sourire qui se voulait provocateur.

— C’est le cas. Je suis à l’aise dans l’écriture, mais je déteste me montrer en public.
Donc cette conférence, je ne la sens pas du tout.
— Tu crains de mal te comporter en public ?

— Oui, c’est ça, avouais-je avec un sourire forcé.

— Alors, tu vas devoir surmonter ta peur.
Comment réussir à se concentrer et à surmonter ses peurs ? On peut essayer d’atteindre cela par la visualisation, la méditation et surtout l’action.

— Je ne suis pas sûr d’y arriver. Même si j’essayais de faire des exercices de respiration, je…


— Tu t’en sortiras très bien, m’interrompit-elle d’une voix douce.

— Mais…

— Qu’est-ce que tu crains ? demanda-t-elle en levant un sourcil.

— Non, je…

— Alors, arrête de te plaindre pour un rien. Tu dois cesser d’utiliser des expressions comme « Je ne suis pas sûr d’y arriver » ou « Je ne suis pas sûr de pouvoir le faire ». Tu dois réussir à te convaincre que tu peux le faire. Après, il ne te restera plus qu’à t’efforcer de le réaliser.

— Donc, je dois croire que je peux le faire et essayer ? fis-je avec un air sceptique.

— C’est exactement ça. Concentre-toi sur ta respiration et essaie de te détendre.
Visualise ta conférence et envisage toutes les manières possibles de gérer une situation désagréable.
Si tu as peur d’un blocage à cause du trac, passe à l’action et commence par quelque chose qui te semble plus facile. Pour cela, tu vas utiliser ton mobile pour t’enregistrer préalablement. Ce ne sera pas bon au premier coup. Donc tu devras réaliser cet exercice plusieurs fois. Tu verras que petit à petit ta peur et ton stress diminueront.

— Vraiment ?

— Bien sûr. Tu peux aussi essayer de mettre en place un système de soutien. Il y a des professionnels qui pourraient t’aider à te préparer à cette expérience stressante.

— Je ne sais pas. Je ne suis pas sûr que…

— Oh et puis, attends quelques instants, je cherche un truc, dit-elle en levant la main.
Elle fouilla dans son sac et me tendit une feuille de papier avec un autre sourire.
Ah, voici un exemple de texte.

— Merci. Je vais essayer, dis-je en regardant les textes.
— Non ! Essayer c’est le langage des faibles, tu ne vas pas essayer, tu vas le faire !

Les facteurs liés au contexte.

4– Garder le focus malgré les émails et notifications.

se concentrer pour créer

— Martine, avec tous les émails que je reçois, je n’arrive plus à travailler, je perds énormément de temps.
— Tu dois te créer des règles. Si tu n’as pas le temps de lire tous les mails qui arrivent, ne lis que ceux que tu juges utiles, ou ne les ouvre pas.
— C’est déjà ce que je fais.
— Alors, n’ouvre plus tes émails et arrête les notifications de ton téléphone pendant ta période de travail.
Encore une fois, il faut que tu te fixes des règles.
Par exemple, ouvre ta boîte email uniquement 30 minutes avant le déjeuner. Comme ça, si tu as faim, tu ne t’attarderas pas à lire des trucs sans importance.

— Je ne sais pas si je peux.
— Bien sûr que tu peux. Ce sera difficile à commencer, mais tu t’y habitueras.
— Je ne sais pas…

— Le but des personnes qui t’envoient des émails est d’attirer ton focus sur ce qu’elles veulent. Pour cela, elles utilisent des techniques pour attirer ton attention.
Et ainsi, tu ouvres leurs courriels et tu perds du temps.

Toi, il faut te focaliser sur ce que tu veux et sur tes objectifs et non sur ce que veulent les autres.
Si tu as du mal à gérer cela, dans la formation AURELIS je conseille un outil qui te permettra de gérer cela automatiquement.

5– Savoir dire NON.

— Alors JP, ça s’est bien passé ta journée, tu as avancé dans ton projet ?
— Ne m’en parle pas Martine. Entre les demandes des enfants, les petits problèmes domestiques, ma compagne qui avait un problème avec son PC et un ami qui m’a demandé un service aujourd’hui, je n’ai pratiquement pas avancé.
— JP, tu es très efficace dans ton travail, mais tu n’as aucune règle.
Tes choix sont guidés par l’émotion, et tu te sens coupable si tu n’es pas généreux envers les autres. Tu ne sais pas dire non à ta compagne, à tes enfants, à tes amis.
Tu dois te fixer des limites et apprendre à dire non.
— Oui Martine je comprends, mais je n’y arrive pas…

— Oh ! OK, je sais, j’ai une amie qui était aussi comme cela.
Les symptômes étaient un reflet des maux psychologiques qu’elle éprouvait.
Empathique et douce, elle avait tendance à se sentir coupable pour tous les problèmes des autres.
Elle préférait vivre dans la douleur plutôt que de décevoir les autres.
Elle avait été élevée dans une famille où l’on ne disait pas non à ses parents et où l’on ne parlait pas de ses soucis à qui que ce soit.
Elle n’arrivait pas à dire non à ses enfants, à son patron, à ses amis, et cela lui a causé beaucoup de difficultés dans sa vie de couple et dans sa profession.

— Oui oui, moi aussi cela me pose problème.

— JP, ce sont les premiers NON qui sont difficiles, il suffit de commencer et de s’entraîner. Prends ça comme un jeu.
Commence par des petits non sans grande conséquence.
Fais-le avec diplomatie par exemple. « Je suis désolé, je ne peux pas venir ce soir, car j’ai déjà quelque chose de prévu ».
L’important c’est de pratiquer, ensuite cela viendra naturellement.
De plus, tu verras que travailler ton muscle du « NON » permettra d’augmenter significativement ton estime  personnelle.

— JP vient chez moi ce soir, on reparlera de tout cela.
— NON, c’est très gentil, mais j’ai déjà un rendez-vous.
—  OK très bien, tu as compris. Bonne soirée.

En conclusion.

Observez-vous, et essayez de voir pourquoi vous n’arrivez pas à vous concentrer.
Cela peut être dû à de la fatigue.
Si c’est le cas, regardez si votre durée de sommeil est suffisante ou si vous buvez assez dans la journée ou si vous n’êtes pas malade tout simplement.
Pensez également à faire du sport, prendre des pauses et à vous relaxer.

Vérifiez aussi, si ce problème n’est pas engendré par le stress.
Si c’est la cause, il existe plusieurs techniques pour évacuer le stress. Songez à pratiquer le yoga, la sophrologie ou la méditation.

Une autre raison moins évidente à discerner, c’est la peur (consciente ou inconsciente).
Une des solutions consiste à réaliser une première action qui semble beaucoup plus facile.

Pour les facteurs liés au contexte, c’est plus visible.
Pour cela avec un peu de volonté et de discipline, il suffira de bloquer les notifications et emails perturbateurs et d’apprendre à dire non.

Vous avez apprécié cet article ?

Si c’est le cas, je vous demande un petit service qui ne vous prendra que quelques secondes. Partagez-le sur votre réseau préféré avec un des boutons ci-dessous.

Merci d’avance.

Vous pouvez également laisser un commentaire (en descendant plus bas sur cette page), c’est avec grand plaisir que je vous lirais.

À votre réussite…

Jean-Paul RIVES

Pour aller plus loin :

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Related Posts

decupler la confiance en soi

La confiance en soi : Comment faire pour la développer et se sentir serein ?

Dans la réalité, on a souvent une confiance fluctuante : maintenant, c’est le top, mais peut être que dans deux heures une partie de notre confiance se sera évaporée.
Acquérir une confiance indestructible en vous-même dans un domaine ou dans un autre ne peut pas se faire en un clin d’œil. Dans ce post, je vous donne les méthodes qui vous permettront d’augmenter fortement votre propre estime.

Développer ses compétences

9 clés pour développer ses compétences

Chercher à s’accomplir est la quête la plus prometteuse, car cela a un impact constant et persistant sur les autres aspects de votre vie.
Personne ne naît champion ou musicien.
Au départ, Michael Jordan a été rejeté dans l’équipe de basket de son lycée. Il a dû surmonter plusieurs échecs et travailler pour réussir.

Résoudre le probleme de concentration avec le yoga

5 facteurs méconnus qui affectent le problème de concentration au travail.

Vous avez du mal à fixer votre attention sur une tâche ?
Vous commencez à travailler sur un élément important de votre projet et soudain une interruption (email – SMS…) suffit à vous déconcentrer ?
Vous égarez souvent vos lunettes, vos clés, votre téléphone ?
C’est sûr, vous avez un problème de concentration !

Vous avez du mal à fixer votre attention sur une tâche ?
Vous commencez à travailler sur un élément important de votre projet et soudain une interruption (email – SMS…) suffit à vous déconcentrer ?
Vous égarez souvent vos lunettes, vos clés, votre téléphone ?
C’est sûr, vous avez un problème de concentration !
Voici 5 astuces efficaces pour y remédier.

étude du manque de motivation

Manque de motivation

— Super, tu marches un peu sur le sable ou tu t’assois (comme tu veux), tu ne parles à personne, tu admires le paysage, et surtout tu écoutes. Il est midi environ, tu me rappelles vers 15 heures. (elle raccroche).
Il fait un froid de canard.
Pour me réchauffer, je commence à trottiner. au bord de l’eau, je pense :
« Je crois que Martine a pété un boulon, qu’est-ce que je vais foutre pendant 3 heures sur la plage ? Si c’est tout ce qu’elle a trouvé pour résoudre mon manque de motivation, je suis mal barré. »

Retour haut de page

Télécharger gratuitement mon nouveau Livre :

«Les 7 piliers essentiels pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux pour la réussite des travailleurs indépendants.
error: Alert: Ce contenu n'est pas libre de droit !