Le planning prévisionnel : Regarde chaque problème comme le point de départ d'une solution.

Comment réussir votre semaine et atteindre vos objectifs principaux avec un planning prévisionnel spécial.

Une petite histoire personnelle

Au début de mon entreprise, je gérais un maximum de choses avec mes agendas. Mais comme dans mon activité informatique, il y a souvent des urgences, je perdais énormément de temps à gérer ces agendas.
Ensuite, je me suis mis aux « todo list ».
Le problème c’est que le mardi je n’avais pas toujours fini ce que j’avais prévu le lundi et le mercredi je n’avais pas fait la moitié de ce qui était prévu le mardi et ainsi de suite, les tâches s’accumulaient, encore et encore.
Ainsi, je me retrouvais avec tellement de choses à faire que je commençais à déprimer pour finalement décrocher.
Alors je partais sur Google ou sur Facebook pour soi-disant faire de la recherche et développement.
En fait, je me donnais bonne conscience, et je procrastinais.
J’étais conscient de tout cela. Alors, je me ressaisissais et parfois j’étais même très productif.
Mais quelles étaient les tâches qui sortaient du lot ?
Quelles étaient les actions les plus efficaces, celles qui apportent des résultats ?
J’ai pris conscience que je perdais énormément de temps avec tout ce bazar et bien sûr mes projets avançaient très lentement.
Je me suis alors rendu compte qu’il y a une énorme différence entre être productif et être efficace.
Bien sûr, j’ai lu des trucs sur internet et suivi certaines formations sur les méthodes d’organisation et de gestion du temps. Mais bien que cela soit utile parfois (notamment, pour la définissions des tâches à réaliser), ce n’était pas suffisant.
J’ai cherché longtemps des solutions.
Jusqu’à ce que je définisse une nouvelle stratégie que j’ai appelée « Le planning prévisionnel semaine avec des objectifs principaux ».
Cela a changé ma vie et a sans doute contribué à la réussite de mon entreprise.

Les objectifs clés... C’est quoi ce truc bizarre ?

Travaillez pour vos rêves.

« Qu’elle est ton action unique qui te permettra de faciliter l’atteinte de ton
objectif ».
C’est un des concepts du livre « One thing » de Gary Keller et Jay Papasan
Un bouquin que je vous conseille fortement.
Un objectif clé correspond au but le plus important à atteindre pour réussir votre semaine.
Bien qu’il y ait des tâches associées à ces objectifs, on résonne en objectif semaine et non pas en tâches journalières.
En début de semaine, posez-vous la question :
Quel est l’objectif primordial que je veux accomplir pour réussir ma semaine ?
Quels sont les deux objectifs secondaires que je pourrais accomplir en plus pour que ma semaine soit parfaite ?

Établir un planning prévisionnel de la semaine.

Dans le planning prévisionnel de la semaine, je note en début de semaine mes objectifs principaux.

Le matin, au démarrage de mon PC le planning journalier AURELIS affiche en priorité les objectifs principaux de la semaine. Ça apparaît sous mes yeux, cela titille mon cerveau et je reste focalisé sur mon objectif.

Si vous n’avez pas de logiciel permettant cela, voici ce que je vous conseille :
En début de semaine, notez sur un cahier votre objectif clé et trois ou quatre objectifs secondaires à atteindre cette semaine.
Laissez votre cahier ouvert sur votre bureau de telle manière d’avoir constamment ces informations sous les yeux.

Remarque : Il ne faut pas confondre un objectif avec une tâche.
Un objectif clé sera associé à une étape de votre projet (et cette étape sera découpée en plusieurs tâches).

Exemples.

Si vous avez le projet d’écrire un livre, un de vos objectifs clés de la semaine pourra être « Écrire le chapitre 3 de mon livre »
Ensuite, vous associez quelques tâches à cet objectif (une tâche par jour).
Exemple :
Lundi – Écrire 3 pages de mon livre xxx pendant 2 Heures.
Mardi – Écrire 3 pages de mon livre xxx pendant 2 Heures
Mercredi – Écrire 4 pages de mon livre xxx pendant 3 Heures
Jeudi – Écrire 4 pages de mon livre xxx pendant 3 Heures
Vendredi – relecture et corrections Temps prévu 4 heures

Remarque : n’affectez pas de prévisions de temps à vos objectifs principaux de la semaine. Les temps doivent être étudiés sur chacune des tâches composant l’objectif.

Exemples d’objectifs clés hebdomadaires :
– Écrire 30 pages de mon nouveau livre.
– Établir le devis pour X.
– Construire un muret de jardin.
– Effectuer un bilan prévisionnel de ma société.
– Préparer les cartons et démonter les meubles pour mon déménagement.
– Écrire 4 articles sur mon site internet.
– Mise en place et formation d’un logiciel complet chez le client X.

The One Thing.

L’objectif clé de la semaine, c’est l’essentiel, car cela correspond à une marche que vous franchissez et qui vous rapproche du résultat final.
Le fait de le noter sur un cahier ou dans un logiciel et de le percevoir chaque matin permet d’avoir constamment sous les yeux et en mémoire la future étape pour la réalisation de votre projet.
C’est la prochaine bouée pour atteindre la digue.

Remarque : Si vous ne comprenez pas cette dernière phrase, cela fait référence à une petite histoire personnelle dans l’article « Comment faire pour concrétiser ses objectifs »

Comment définir ses objectifs principaux dans votre planning prévisionnel pour réussir votre semaine ?

En premier lieu : réfléchissez au « Pourquoi »

La magie des mots

Est-ce que ce que je veux atteindre est en phase avec mes valeurs ?
Qu’est-ce que cela va m’apporter ?
Quelles seront éventuellement les conséquences négatives ?
C’est un élément très important, mais qui est plus au niveau du projet lui-même que des objectifs principaux de la semaine.
Cependant, je fais ici une parenthèse avec une petite histoire qui illustre l’importance du « Pourquoi ».
Un peu avant l’an 2000, il y avait une crainte dans toutes les grandes sociétés « LE BUG DE L’AN 2000 ».
Comme vous savez (si vous ne le savez pas, je vous le dis), je suis informaticien et je travaille près de Montpellier.
Donc avant l’an 2000 plusieurs sociétés m’ont sollicité pour changer d’emploi.
Je pouvais doubler mon salaire en partant à PARIS et Quadrupler mon salaire si j’acceptais un poste à LOS ANGELES.
Bien sûr au départ, j’étais aux anges.
La reconnaissance, ça fait toujours plaisir.
Et je me disais qu’à Los Angeles avec ce salaire j’aurais une vie de rêve.
Pour PARIS, je n’ai pas hésité, ayant passé quelques semaines là-bas en stage (métro-boulot-dodo) je n’ai pas eu envie d’être robotisé et donc j’ai refusé de suite.
Puis j’ai réfléchi, je venais de divorcer et mes enfants étaient encore petits.
En partant à Los Angeles au mieux je les verrais 2 ou 3 fois par an.
Je risquais de perdre beaucoup dans ma relation familiale.
J’ai donc refusé ces emplois.
Bien m’en a pris, car peu de temps après, j’ai été nommé directeur du service logiciel dans la société où je travaillais.

Remarque : Plus tard, j’ai appris qu’un ami informaticien parti à New York (pour également le Bug de l’An 2000) a été licencié 2 ans plus tard (les bugs étant résolus).

Ensuite, clarifiez, précisez, vérifiez en détail votre objectif.

Qu’est-ce que vous voulez atteindre pour réussir votre semaine ?
Exemples :
« Écrire l’article  »
OK : c’est clair, précis et réaliste.
« Écrire un article concernant la gestion du temps sur mon Blog. »
Ce n’est pas bon, car ce n’est pas assez précis et inconsciemment votre cerveau émettra de la résistance.
« Écrire mon livre . »
Ce n’est pas bon, car ce n’est pas précis et pas réaliste donc vous n’allez pas y arriver et en conséquence en fin de semaine vous allez avoir un sentiment de frustration. Vous allez donc reporter cet objectif sur la semaine suivante, vous n’allez toujours pas y arriver, la frustration va s’accumuler et ainsi de suite…

Enfin, vérifiez que vous avez le contrôle et les compétences.

Par exemple, si votre objectif est d’installer un lampadaire dans une chambre, mais que vous devez attendre qu’un électricien effectue le passage des fils, vous n’avez pas le contrôle.
À la place : définissez une tâche simple : « Prendre rendez-vous avec Monsieur Machin pour mettre en place l’électricité. »
Et une fois qu’il y a le jus, vous pourrez alors planifier votre installation.

Si vous n’avez pas les compétences requises, formez-vous d’abord.
Si vous dites, « je vais créer mon site WordPress cette semaine », mais que vous n’ayez suivi aucune formation ou très peu, vous partez tout droit dans le mur.
Écrivez plutôt, « Cette semaine, je cherche un hébergeur et j’installe le logiciel WordPress »
La semaine suivante comme objectif, vous écrirez : « Je me forme sur WordPress »
La semaine suivante vous écrirez : « Je choisis un thème WordPress et je me forme sur cet outil »
et ainsi de suite, step by step, c’est comme cela que l’on arrive à un résultat.

À l’école, on vous a bien appris l’alphabet avant d’apprendre à lire (bien qu’avec les méthodes modernes je ne sais plus trop).

Remarque : J’ai vu parfois certains gourous du Net qui vous promettent par leur formation de créer votre site en quelques heures, cela m’a bien fait rigoler.

Réussir votre semaine

Conclusion.

Faire un planning prévisionnel c’est bien.
Avoir des objectifs principaux c’est bien.
Passer à l’action et atteindre vos objectifs principaux, c’est mieux.

Mais le plus important c’est le résultat final.


Et pour ça, avant de vous lancer dans un projet, posez-vous d’abord la question : « Pourquoi vouloir atteindre cet objectif »

« La plupart des gens passent leur vie à gravir les échelons d’une échelle… pour réaliser, une fois en haut de l’échelle, que celle-ci n’est pas appuyée sur le bon mur. » Stephen Covey


Combien de personnes ont réalisé de gros projets, ont gagné beaucoup d’argent et ont eu du succès pour s’apercevoir à la fin de leur vie que pour cela ils avaient sacrifié beaucoup de choses et notamment leur vie familiale et qu’en fin de compte le bonheur leur avait échappé.

Ensuite, si vous décidez d’adopter ce projet, montez les marches une par une, chaque marche correspondant à un objectif essentiel de votre semaine.

À votre réussite…

Jean-Paul RIVES

 
 
 
 

Merci de partager si vous avez aimé cet article.
Vous pouvez également laisser un commentaire (en descendant plus bas sur cette page),
c’est avec grand plaisir que je vous lirais.

Share:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

On Key

Related Posts

decupler la confiance en soi

La confiance en soi : Comment faire pour la développer et se sentir serein ?

Dans la réalité, on a souvent une confiance fluctuante : maintenant, c’est le top, mais peut être que dans deux heures une partie de notre confiance se sera évaporée.
Acquérir une confiance indestructible en vous-même dans un domaine ou dans un autre ne peut pas se faire en un clin d’œil. Dans ce post, je vous donne les méthodes qui vous permettront d’augmenter fortement votre propre estime.

Développer ses compétences

9 clés pour développer ses compétences

Chercher à s’accomplir est la quête la plus prometteuse, car cela a un impact constant et persistant sur les autres aspects de votre vie.
Personne ne naît champion ou musicien.
Au départ, Michael Jordan a été rejeté dans l’équipe de basket de son lycée. Il a dû surmonter plusieurs échecs et travailler pour réussir.

Résoudre le probleme de concentration avec le yoga

5 facteurs méconnus qui affectent le problème de concentration au travail.

Vous avez du mal à fixer votre attention sur une tâche ?
Vous commencez à travailler sur un élément important de votre projet et soudain une interruption (email – SMS…) suffit à vous déconcentrer ?
Vous égarez souvent vos lunettes, vos clés, votre téléphone ?
C’est sûr, vous avez un problème de concentration !

Vous avez du mal à fixer votre attention sur une tâche ?
Vous commencez à travailler sur un élément important de votre projet et soudain une interruption (email – SMS…) suffit à vous déconcentrer ?
Vous égarez souvent vos lunettes, vos clés, votre téléphone ?
C’est sûr, vous avez un problème de concentration !
Voici 5 astuces efficaces pour y remédier.

étude du manque de motivation

Manque de motivation

— Super, tu marches un peu sur le sable ou tu t’assois (comme tu veux), tu ne parles à personne, tu admires le paysage, et surtout tu écoutes. Il est midi environ, tu me rappelles vers 15 heures. (elle raccroche).
Il fait un froid de canard.
Pour me réchauffer, je commence à trottiner. au bord de l’eau, je pense :
« Je crois que Martine a pété un boulon, qu’est-ce que je vais foutre pendant 3 heures sur la plage ? Si c’est tout ce qu’elle a trouvé pour résoudre mon manque de motivation, je suis mal barré. »

Retour haut de page

Télécharger gratuitement mon nouveau Livre :

«Les 7 piliers essentiels pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux pour la réussite des travailleurs indépendants.
error: Alert: Ce contenu n'est pas libre de droit !