Last Updated on 30/01/2024 by Jean-Paul RIVES

bonnes habitudes de travail

Votre journée est incroyablement chargée, avec des échéances à respecter, des projets à suivre et des clients à satisfaire.

Votre emploi du temps de freelance est surchargé.
Vous vous sentez submergé par vos responsabilités.

Et le soir, épuisé et frustré, car vous n’avez pas achevé le tiers de ce que vous aviez prévu, vous vous jetez sur le canapé devant votre TV.
Je le sais, car dans les premières années de mon activité, je vivais ça tous les jours.

Vous savez au fond de vous que vous pourriez vous organiser mieux et accomplir beaucoup plus, mais vous ne savez pas par où commencer.
Tout cela, je l’ai vécu, et à force d’études et d’introspection, j’ai trouvé des solutions.

Donc, êtes-vous prêt à optimiser vos habitudes de travail ?
Dans cet article, j’ai rassemblé pour vous 15 bonnes habitudes de travail, qui si vous les suivez, vont transformer votre vie.

Ces habitudes, ce n’est pas le mec « ChatGpt » qui les a dénichées au fond de son tiroir.

Je les ai mises au point au fil du temps et je les applique personnellement depuis plusieurs années.

Que vous soyez un étudiant, un entrepreneur, ou un professionnel en quête d’efficacité,
je suis certain que ces habitudes quotidiennes vous permettront d’accomplir beaucoup plus en moins de temps.

Et alors

Ne laissez plus le temps vous filer entre les doigts ! C’est ici, maintenant et entre vos mains, ne le laissez pas vous échapper.

C’est quoi les bonnes habitudes de travail ?

Une bonne habitude, c’est quelque chose que vous faites régulièrement et qui est bon pour vous. Par exemple, manger des fruits et des légumes tous les jours est une bonne habitude, car ils sont bons pour votre corps et vous rendent fort et en bonne santé. Donc, une bonne habitude est comme un super-pouvoir qui vous aide à rester en forme et heureux !

Maintenant, c’est quoi une bonne habitude de travail ?

Une bonne habitude de travail est comme une règle que vous fixez pour bien faire votre travail. Par exemple, imaginez que vous ayez un article important à écrire. Au lieu de tout faire en une fois, vous pourriez décider de le peaufiner un peu tous les jours pour atteindre un très bon niveau de qualité. 

C’est ce qu’on appelle « travailler régulièrement en amélioration continue ». C’est une bonne habitude de travail parce que cela vous permet de ne pas être trop fatigué et de faire un meilleur travail. Une autre bonne habitude de travail pourrait être de bien ranger votre bureau et de sauvegarder vos dossiers numériques en fin de journée. C’est ce qu’on appelle « être organisé ». 

Alors, une bonne habitude de travail vous aide à réaliser votre travail de manière efficace et sans stress.

Maintenant, soyez conscient qu’il faut environ entre 21 et 150 jours pour mettre en place une nouvelle habitude quotidienne et la conserver. Mais, peu importe le temps que cela vous prendra, le comportement s’installera dans la durée si vous restez réellement motivé. 

Comment mettre en place des bonnes habitudes de travail ?

1— Mettre en place votre rituel matinal

Démarrez votre journée à la même heure chaque matin.
Suite à votre petit-déj et à votre toilette, allouez un peu de temps pour des activités positives comme la méditation, l’exercice physique, ou la lecture.

Et surtout, ne regardez pas vos emails en début de matinée !
Ça, c’est l’erreur fatale !
Pourquoi ?
Parce que vous risquez de vous retrouver 1 heure plus tard sans avoir rien commencé. Donc, pour éviter cette procrastination et préserver votre concentration, n’ouvrez jamais votre boîte email en début de matinée.

J’ai commis cette erreur : avant, j’ouvrais toujours ma boîte email avant de commencer à travailler. Maintenant, j’ouvre mes emails une demi-heure avant la pause déjeuner, car mon estomac m’aide à expédier rapidement cette tâche. Cette habitude de travail simple à appliquer m’a fait gagner au moins 5 heures par semaine.

Les rituels matinaux peuvent prendre différentes formes : méditation, exercice physique, lecture, journaling… L’essentiel est de choisir des activités qui nourrissent votre corps et votre esprit.

En cultivant de bonnes habitudes de travail matinales, vous renforcez votre énergie, votre clarté mentale et votre motivation, ce qui se traduira par une productivité accrue dans votre job. Personnellement, je me lève à 7 h, puis déjeuner, toilette, 15 minutes de gymn et go au boulot.

Maintenant, voici la première tâche que j’entreprends après ma gymn (attention, cela va vous surprendre).

2— Faites le bilan de la journée de la veille.

Pour une bonne journée de travail, commencez par faire le point sur votre boulot effectué la veille.

Ail !
Je sais, je suis un peu sourd, mais je vous entends crier !

Tous les experts le disent, il faut faire le bilan de la journée le soir quand le travail est terminé.
Bulshit !
Une sortie prévue, un boulot à terminer la fatigue…
Combien de fois avez-vous sauté cette étape pourtant essentielle ?
Donc la solution : c’est de faire ce bilan le matin et je vous conseille d’entamer votre journée de travail par cette tâche.

Pour cela, prenez 10 minutes et faites le bilan du travail effectué la veille.
Cela permet de savoir si vous avancez convenablement sur vos objectifs. 
Parfois (souvent même dans mon cas), vous n’avez pas finalisé ce que vous aviez prévu de réaliser la veille. Si ces travaux consistaient à des priorités inscrites dans votre planning hebdomadaire, reportez les tâches que vous aviez prévues ce jour à une date date ultérieure et terminez le travail que vous aviez commencé la veille.
Si au contraire vous avez pris de l’avance, c’est tout bénef. En effet, vous pouvez bosser sur d’autres choses qui étaient planifiées plus tard dans la semaine.

Remarque : Si vous me suivez, vous savez l’importance que j’attache à réaliser un planning hebdomadaire. C’est essentiel, donc si vous ne le faites pas ou si vous êtes nouveau sur ce blog, allez voir mon article sur le planning de la semaine.

Voyons maintenant la deuxième étape cruciale de la journée que vous ne lirez nulle part ailleurs (enfin pour le moment, car je ne suis pas assez connu, et ChatGpt ne m’a pas encore introduit dans ses tiroirs).

3— Fixez-vous 1 objectif essentiel à réaliser aujourd'hui.

Tirée du livre « The One Thing » que je vous conseille d’acheter si vous ne l’avez pas lu, posez-vous la question suivante :
« Quelle est la chose la plus importante que je peux faire aujourd’hui qui me rapprochera le plus de mes objectifs de la semaine ? »
Et ensuite, notez cette tâche primordiale en priorité dans votre todo liste.

Ainsi, grâce à cette bonne habitude de travail, vous savez exactement ce qui est important à réaliser, et donc sur quoi vous allez bosser aujourd’hui.

Imaginez que le soir venu vous n’avez effectué que cette tâche.
Qu’est-ce qu’il se passe ?
Vous savez que vous avez réalisé l’essentiel.
Cependant, vous êtes un peu déçu de n’avoir pas effectué le reste.
Mais, grâce à cette réalisation, vous êtes conscient de progresser dans votre projet.
Donc, même si ce n’est pas parfait, il n’y a pas de grosse frustration.

C’est clair ?

Alors, maintenant que vous avez défini votre travail principal, vous allez planifier les autres tâches à réaliser dans votre quotidien.

4— Planifiez : Définissez une liste de tâches avec des objectifs clairs

Une stratégie fondamentale dans les bonnes habitudes de travail quotidiennes est de noter et de planifier toutes vos autres tâches.
Vous avez préalablement défini votre travail essentiel, vous allez maintenant identifier deux (pas plus) objectifs secondaires.
Vérifiez votre agenda ou votre application de gestion de tâches pour voir ce que vous aviez prévu en début de semaine et ajustez en fonction de votre propre avancement.

Remarque : Planifiez les tâches peu importantes (consulter vos messages et vos réseaux sociaux) dans les moments de basse énergie (par exemple après la pause déjeuner).

Les erreurs fréquentes dans la planification.

Perdre trop de temps dans votre planning.
En prenant l’habitude de planifier en détail, vous obtenez une vision claire de ce qui doit être fait aujourd’hui et votre cerveau vous remercie.
Mais attention, n’y passez pas 3 plombes, généralement si votre planning hebdomadaire a bien été généré, en 10 minutes max vous pouvez organiser votre journée.

Surcharger vos journées.

Une autre erreur fréquente dans la planification consiste à encombrer sa journée.
En effet si vous prévoyez trop de travaux, qu’est-ce qu’il va se produire ?
Vous le savez, bien sûr car comme moi ça vous est déjà arrivé.
Vous ne parviendrez pas à tout faire ! Et donc, vous aurez un mauvais sentiment de frustration.

Par contre si en fin de journée vous êtes en avance, et que vous avez commencé à attaquer une tâche qui était prévue pour le lendemain, votre état d’esprit sera au top.

Une définition des tâches floue.

Ah, j’oubliais pour définir chaque tâche, utilisez la technique des objectifs SMART.
Cette stratégie je l’ai déjà présentée dans un autre article (voir le lien ci-dessus), donc ici je ne vais pas rentrer dans le détail.
Elle consiste à établir pour chaque tâche une description claire, précise, spécifique, mesurable. De plus, la tâche doit avoir une durée prévue réaliste.

Utiliser des outils mal adaptés.

Combien de fois dans mon activité j’ai eu au téléphone des gens perdre un temps fou, car ils utilisaient des outils de planification non adaptés à leur activité de Freelance. Pourquoi, parce que la majorité de ces outils que vous trouvez en ligne sur internet sont prévus pour des entreprises avec une équipe de plusieurs collaborateurs. Donc c’est des outils lourds à mettre en œuvre.

En plus de votre travail concernant l’avancement de votre projet, dans votre planning de la journée prenez en compte les éléments suivants :

Les éléments souvent négligés à prendre en compte dans votre planning.

Le traitement de vos emails :
Sous-estimé en ce qui concerne le temps, la gestion de vos emails est une activité très chronophage. Pour éviter trop de procrastination engendrée par ces courriels, je vous conseille d’anticiper une fourchette de temps (par exemple 30 minutes) juste avant la pause déjeuner. Ainsi les cris de votre estomac élimineront une bonne partie de procrastination.

Les imprévus :
On ne peut pas passer à côté, il y a toujours des demandes diverses de vos clients, collègues, amis, famille… Donc, prévoyez une période de temps pour gérer ces imprévus.

5— Fixez-vous des blocs de temps et des limites de temps.

La stratégie « Time Blocking » vous invite à vous concentrer sur une seul travail à la fois pendant un bloc de temps prédéfini.

C’est une méthode très efficace pour faire avancer rapidement votre projet en cours.

Fixez-vous un bloc de temps de 3 heures pour le travail essentiel à réaliser dans la journée.
Si ça vous intéresse, j’ai écrit un article très complet sur la technique des blocs de temps.

Établir une limite de temps sur une tâche vous évite d’être trop perfectionniste. Et aussi, pour les activités peu importantes (réseaux sociaux, emails), cela régule la procrastination.

Par exemple, fixez-vous un plafond de 30 minutes pour consulter vos emails.

6— Priorisez vos tâches.

Il est parfois difficile d’établir des priorités. Beaucoup de personnes travaillent en mode réactif. Elles réagissent à chaque urgence et elles s’aperçoivent en fin de la journée qu’elles n’ont rien réalisé de ce qui était important pour l’avancement de leur projet.

Dans le livre « Priorité aux priorités », Stephen Covey classe les tâches dans 4 cadrans.

  • Le CADRANT I  : Ce qui est important et urgent. Par exemple un gros Bug dans un programme informatique que vous avez élaboré.

  • Le CADRANT II : Ce qui est important, mais pas urgent. Pour Stephen Covey, c’est le cadrant essentiel, car il agit sur votre capacité de production. Il permet donc d’optimiser à terme votre efficacité.
    Par exemple mettre en place une méthode marketing pour obtenir de nouveaux clients.

  • Le CADRANT III  : Ce qui n’est pas important, mais urgent. Par exemple, un client vous appelle, car il a un souci sous Windows et il n’arrive pas à télécharger le document que vous lui aviez envoyé. Cela peut vous sembler important, mais en fait une fois que vous aurez résolu le problème vous vous apercevez que c’était important pour le client, mais pas pour vous. En effet, ça n’a rien amené à votre capacité de production et l’avancement de vos projets.

  • Le CADRANT IV  : Ce qui n’est ni important ni urgent. C’est le cadre du gaspillage. Les tâches qui rentrent dans ce cadre devraient être supprimées.

En résumé : Identifiez les tâches les plus importantes et concentrez-vous sur celles-ci en premier. Cette approche vous permet de canaliser votre énergie vers ce qui compte vraiment.

7— Concentration et Travail.

Les bonnes habitudes quotidiennes : Concentration et travail.

Pour votre efficacité, créez un écosystème propice à la concentration et à la productivité. Ainsi, pour être plus efficace, il est essentiel d’éliminer les distractions de votre environnement de travail.

Que ce soit les notifications incessantes sur votre téléphone, les réseaux sociaux ou les popup apparaissant sur votre PC, ces distractions vous font perdre un temps précieux.
Donc, mettez votre mobile en mode silencieux et déconnectez internet de votre PC lorsque vous devez vous focaliser sur une tâche particulièrement importante.

Vous ne pouvez pas toujours maîtriser votre état mental, mais vous pouvez contrôler votre concentration comme je l’ai montré dans un article précédent.

8— Gérez les interruptions et les nouvelles arrivées de tâches.

En prenant en compte les conseils précédents et en isolant votre environnement, vous éliminez 80 % des interruptions, mais malgré cela arrive quand même.
Donc, comment faire pour gérer cela efficacement ?

La règle des 2 minutes :
Ce principe est simple et efficace si la tâche prend moins de 2 minutes (par exemple classer un document) réalisez là immédiatement.
Quel est l’intérêt ? Cela libère votre esprit.

Eliminer la réactivité.

Nous avons souvent tendance à être en mode réactif dans le but d’éliminer rapidement un problème.
C’est une erreur qui provoque des pertes de temps.
Exemple :
Votre compagne (ou compagnon) vous appelle, car la chatte a disparu.
Vous réagissez rapidement, et vous cherchez partout dans le jardin, le garage et le grenier. Vous perdez ainsi une ou deux heures et le soir sournoisement votre chatte réapparaît tranquille près de sa gamelle (ça m’est arrivé dimanche dernier).

Autre exemple :
Vous êtes éditeur de logiciels, un client vous envoie un email, car son imprimante ne fonctionne plus. Vous décidez de ne pas répondre de suite et d’attendre un peu. Une demi-heure plus tard, vous appelez votre client et il vous indique qu’il a tout éteint et rallumé et que maintenant ça marche (cela m’est arrivé des dizaines de fois). Si vous aviez réagi dans l’instant, vous auriez appelé, puis vous vous seriez connecté sur la machine du client pour voir les erreurs système éventuelles, etc.

Et bien sûr, vous les connaissez, les emmerdeurs téléphoniques. Le mieux c’est de ne pas répondre, mais si par mégarde vous décrochez, précisez que vous êtes en réunion et raccrochez.

9— Dans les bonnes habitudes de travail, les pauses sont essentielles.

Pourquoi les pauses sont-elles essentielles ?
Si l’on néglige ces pauses, la fatigue se cumule et au fur et à mesure du déroulement de la journée on est de moins en moins efficace.
De plus, s’accorder un vrai moment de répit, permet d’accroître sa créativité. En effet, c’est souvent durant les pauses que l’on trouve des solutions aux problèmes en cours ou de nouvelles idées.

Il existe un très bon système pour vous obliger à faire des haltes tout en étant très productif c’est : Le Pomodoro.
Cette méthode consiste à une pause de 5 minutes toutes les 25 minutes.
Je ne vais pas détailler cette stratégie ici, car j’ai déjà écrit un article très complet sur la technique de travail POMODORO.

Cette approche parait simple, mais elle implique de la discipline et elle n’est pas évidente à appliquer. Cependant, je vous la conseille fortement parce que vous serez beaucoup plus efficace et en fin de journée vous aurez encore du pep pour votre famille et vos amis.

10— Pour de bonnes habitudes de travail : Dégagez-vous un peu de temps pour étudier.

La prospection sur internet

Créez un rendez-vous quotidien récurrent d’une heure avec vous-même pour votre propre formation.
Une heure, ça semble peu, mais cela devient environ 5 heures en une semaine et donc plus de 250 heures en un an.
250 heures, cela va vous apporter de plus en plus de compétences.
Ainsi, vous pourrez apprendre quelque chose de complètement nouveau qui pourra vous aider à gagner plus d’argent, ou à faire quelque chose de plus percutant.

C’est une très bonne habitude de travail que je recommande à tout le monde et je dois vous dire que c’est la meilleure habitude dont vous avez besoin si vous voulez vraiment réussir professionnellement !

11 — Maintenir une hygiène de vie saine

Maintenir une solide hygiène de vie, c’est crucial pour être plus performant dans votre boulot. Pour cela, veillez à bien dormir chaque nuit, à manger équilibré et à faire de l’exercice régulièrement.
Un corps sain contribue à un esprit sain, et il est prouvé que ces bonnes habitudes de travail ont un impact positif sur notre productivité et notre bien-être global.
N’oubliez pas qu’un bon équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle constitue un pilier essentiel pour maintenir une bonne productivité sur le long terme.

12 — L'activité sportive.

Pratiquez une activité physique (au moins de 20 à 30 minutes) chaque jour (au moins 3 jours par semaine). Cela peut être aussi simple que de s’étirer, de marcher, de courir, ou de danser.
Ainsi, vous vous sentirez plus actif, plus énergique et donc, plus productif dans votre travail.

13— Maintenir une bonne posture.

Si comme moi, vous êtes souvent assis les yeux rivés sur l’écran de votre PC, faites attention à votre posture.
Une bonne posture réduit les maux de dos et améliore votre langage corporel global.
De plus, c’est généralement ignoré, mais cela peut renforcer votre confiance en vous.

14— Connectez-vous avec vos amis, votre famille ou votre partenaire.

Prenez contact avec un membre de votre famille ou un ami tous les jours, même s’il ne s’agit que d’un rapide texto ou d’un appel téléphonique.
Pourquoi cela ? Allez-vous me dire. Quel rapport avec mon efficacité quotidienne ?
Parce qu’entretenir des relations est primordial pour votre bonheur et votre bien-être.

Et, bien dans votre peau, vous attaquerez la journée sereinement et vous serez donc dans de bonnes conditions de travail pour une journée productive.

Je n’ai pas besoin de vous apprendre les avantages de faire cela, vous savez déjà à quel point il est important pour les humains de se connecter avec des gens qui nous comprennent.

15 — Pratiquez une bonne hygiène du sommeil.

Établissez un horaire de sommeil cohérent, dormez dans une pièce sombre et créez une routine relaxante à l’heure du coucher.
Évitez si possible la TV dans votre chambre, préférez un bon livre, ça aide à s’endormir.
Si vous avez du mal à trouver l’endormissement, lisez du Balzac (c’est radical).
Un bon sommeil c’est primordial pour votre bien-être général.
Et, un bon repos vous amènera l’énergie nécessaire pour débuter une journée de travail efficace.

Conclusion.

Prendre de bonnes habitudes de travail journalières peut sembler une tâche ardue, mais les bénéfices en valent largement la peine. En intégrant des rituels matinaux et en mettant en place des routines fonctionnelles tout au long de la journée, vous créerez un environnement propice à la concentration et à la productivité.

En appliquant ces habitudes dans votre vie quotidienne, vous optimisez votre temps, vous boostez votre énergie, et vous progressez dans vos objectifs de manière efficace.
La clé de la réussite réside dans la constance et la discipline.
Soyez résilient et persévérant dans vos bonnes habitudes de travail et vous verrez rapidement des résultats positifs se manifester.

Accédez gratuitement
au livre
« Les sept fondamentaux pour la réussite du freelance »

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.

Un plan d’action complet et concret !

Un plan d’action complet et concret à appliquer dès aujourd’hui pour faire décoller votre activité… C’est si évident et tellement différent de ce que vous voyez partout… que vous n’en reviendrez pas.

Vous avez apprécié cet article ?

Si c’est le cas, je vous demande un minuscule service qui ne vous prendra que quelques secondes. Partagez-le sur votre réseau préféré avec un des boutons ci-dessous.

Un grand Merci d’avance.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

À votre réussite …

Jean-Paul RIVES

Sur le même sujet, autres ressources intéressantes :

Secrets et habitudes des gens qui réussissent.

Livre : « Le pouvoir des habitudes » de Charles Duhigg

Organisation au travail et efficacité des freelances.
Auteur :
Jean-Paul RIVES

Passionné d’organisation, j’ai dirigé de nombreux projets pour des PME et je me suis lancé il y a plus de 16 ans maintenant en tant que travailleur indépendant.
J’ai créé ce blog pour aider les freelances, travailleurs indépendants, formateurs, auto-entrepreneurs et infopreneurs à vivre sereinement de leur propre activité.

Cet article a été publié en premier sur le site : azl.mysoftcompagnon.fr
Ce contenu n’est pas libre de droits et bénéficie de la protection française et internationale régissant les droits d’auteurs.
Remarque : Vous pouvez évidemment partager ou insérer un lien vers cet article.
Vous êtes également autorisés à mentionner dans un de vos contenus des extraits de ce texte à la seule condition de marquer le contenu entre guillemets et d’indiquer les mentions suivantes : Auteur : Jean-Paul RIVES site : https://azl.mysoftcompagnon.fr/

Retour en haut

Télécharger gratuitement mon nouveau Guide :

Les 7 piliers essentiels
pour la réussite de votre projet !

Les 7 fondamentaux des Freelances sui réussissent.
error: Alert: Content selection is disabled!!